Pour des restaurations esthétiques et durables

Pour des restaurations esthétiques et durables

Ce composite universel permet de réaliser des reconstructions tant antérieures que postérieures avec une pérennité de la brillance.

Le composite Mosaic se distingue par ses caractéristiques de manipulation, son adaptabilité et son esthétique. Cet équilibre a été atteint sans compromettre l'intégralité des autres propriétés essentielles du matériau telles que l’usure, la résistance à la flexion, la résistance à la compression et la tenue de brillance.

C’est un composite de restauration universel, photopolymérisable à base de bis - GMA, qui s’utilise pour les restaurations tant antérieures que postérieures. Sa formule nanohybride contient des charges composées de céramique de verre, de zircone-silice et de silice de 20 nanomètres. Le pourcentage de charge en volume est de 68 % pour les teintes dentine et de 56 % pour les teintes émail. Les composites nanohybrides ont des caractéristiques esthétiques et d’usure ameliorées ainsi qu’une meilleure aptitude au polissage et à la manipulation. L’équilibre optimisé des nanocharges du composite permet une excellente tenue de brillance et un maintien de celle-ci sur le long terme. Ses propriétés mécaniques fonctionnent quelles que soient les restaurations, y compris celles à fortes contraintes. Lors d’une reconstruction précise et efficace de l’anatomie dentaire, il est important que le matériau de restauration ne se déchire pas, ne s’étire pas, ni ne s’effondre lors de sa pose. Si un matériau de restauration commence à polymériser pendant la manipulation, le composite deviendra grumeleux et s’adaptera plus difficilement, ce qui peut compromettre le résultat final. Une durée de travail importante est nécessaire pour les cas complexes qui nécessitent plus de temps pour reproduire l’anatomie naturelle de la dent. Le composite Mosaic a été conçu dans le but d’offrir aux praticiens un temps de travail suffisant pour réaliser des restaurations naturelles. Son temps de travail se situe entre 3 h 30 et 7 h 30, en fonction de la puissance de la lumière à 61 cm et permet de réaliser des restaurations complexes.

UN RÉSULTAT NATUREL

Bien que la plupart des praticiens connaissent le système de teintes Vita Classic, il est important de savoir qu’il a été conçu pour être utilisé avec des restaurations en porcelaine et en céramique. Chaque nuance créée pour le système Vita Classic est composée de 3 à 4 teintes nettement différentes : une teinte de fond opaque, une teinte cervicale, une centrale et une autre incisale/émail. Cela rend impossible la corrélation précise d’un composite avec les teintes traditionnelles A, B, C et D du système Vita.

Les matériaux composites qui ont une large gamme de teintes et d’opacités permettent la duplication de la structure de la dent adjacente, pour les besoins esthétiques les plus divers. La création d’une restauration qui se fond harmonieuse-ment dans la structure dentaire environnante nécessite un composite comprenant des teintes d’aspect naturel et des niveaux appropriés de translucidité et d’opacité. Avec ce matériau, ces caractéristiques peuvent être obtenues et optimisées en harmonisant les propriétés optiques de la restauration avec celles des dents naturelles adjacentes. Lors de restaurations plus esthétiques, un résultat naturel est obtenu en utilisant deux teintes ou plus : les teintes dentines pour établir la teinte, la saturation et la valeur initiale, et les teintes émail pour transmettre la profondeur tout en modifiant la valeur et la nuance de la restauration.  

Ultradent
Tél. : 0800 00 81 50
@ : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.ultradent.com
Pour lire l'intégralité de cet article Dentoscope n° 194 cliquez ici

Publicités

Clinique

Seniors : Quand la dentition entrave la nutrition Seniors : Quand la dentition entrave la nutrition
17 Juil 2019 13:15

Éclairage

Les pathologies bucco-dentaires peuvent constituer un facteur de risque de dénutrition chez les personnes âgées. Pour autant, la mise en place de prothèses amovibles ne doit être envisagée que si elle est adaptée à la condition physique globale des patients. Un bilan et un suivi régulier de l’hygiène bucco-dentaire s’avèrent eux particulièrement cruciaux alors qu'ils sont encore trop rarement réalisés.

Découvrez la revue leader de la presse professionnelle dentaire orientée orthodontieDécouvrez la revue leader de la presse professionnelle dentaire orientée orthodontie
26 Jui 2019 10:05

Découvrez la revue leader de la presse professionnelle dentaire orientée orthodontie

Découvrez Orthophile, la revue destinée à vous accompagner afin de « mieux manager votre cabinet ».

Cabinet

Qui est l'être humain attaché à la dent ? Qui est l'être humain attaché à la dent ?
17 Juil 2019 10:13

communication

On ne prend en charge la « 26 » ou la « 47 » mais Madame Blasel ou Monsieur Couturier. Et avec eux, leurs peurs, leurs désirs, leur histoire.

L'impact de la réforme du droit du travail sur le licenciementL'impact de la réforme du droit du travail sur le licenciement
10 Juil 2019 09:52

management

Depuis la publication fin 2017 de l’enseble des décrets d’application de la réforme du droit du travail, celle-ci est désormais plainement applicable. Que va-t-elle changer, en pratique , en matière de licenciement ?

Orthodontie

SFODF et EOS 2019 : un jumelage exceptionnel SFODF et EOS 2019 : un jumelage exceptionnel
05 Jui 2019 09:42

Événement

Dr Jean-Baptiste Kerbrat & Pr Olivier Sorel

Cette année, la 91e réunion scientifique de la Société française d’orthopédie dento-faciale (SFODF) et la 95e réunion de l’European Orthodontics society, se déroulent exceptionnellement dans un même lieu – à Nice Acropolis - et dans la continuité l’une de l’autre – sur une période courant du 17 au 22 juin. Rencontre avec le Dr Jean-Baptiste Kerbrat et le Pr Olivier Sorel, présidents respectifs de ces éditions.

 [ ... ]

Comment entreprendre sans peur? Comment entreprendre sans peur?
05 Jui 2019 09:16

cabinet du mois

Dr. Anais Cavaré

Le Dr. Anaïs Cavaré exerce à Longon en Gironde. Elle est sortie dipômée de son internat à 26 ans et n’a pas tardé à s’installer avec son compagnon, le Dr. Paul Cappaï, également orthodontiste. Rencontre avec une praticienne entreprenante.