Les édulcorants artificiels : amis ou ennemis des diabétiques ?

Les édulcorants artificiels sont des substances hautement controversées, certaines études contestant leur innocuité sur la santé humaine. Une polémique qui sera très certainement attisée par de récents travaux de chercheurs israéliens.

En effet, une recherche menée en collaboration par deux équipes de chercheurs de l’Institut des sciences Weizmann, l’équipe du docteur Eran Elinav du département d’immunologie et l’équipe du professeur Eran Segal du département d’informatique et mathématiques appliquées, met en évidence de troublants effets des édulcorants artificiels sur le métabolisme du glucose. Ces désordres métaboliques pourraient, de manière assez ironique, être à l’origine de l’apparition de… diabète et d’obésité !

Cette étude, à cause de son importance pour la santé humaine, a été publiée récemment dans la revue scientifique Nature. Les édulcorants artificiels pourraient-ils avoir un effet néfaste sur les bactéries intestinales, qui se traduirait par le développement d’une intolérance au glucose ? L’étude démontre l’existence d’un lien entre consommation d’édulcorants artificiels et développement d’une intolérance au glucose, dû à des modifications de la microflore intestinale. Cette intolérance est la première étape vers l’apparition d’un diabète de type II. En outre, ces modifications de la microflore conduisent à l’apparition de nouvelles voies métaboliques typiquement associées, chez la souris et chez l’Homme, à l’obésité. Les édulcorants artificiels ont été introduits dans notre alimentation pour permettre de réduire l’apport calorique et limiter le taux de glucose sanguin tout en conservant le bon goût sucré des bonbons de notre enfance. Mais, de manière assez ironique, il apparaît que les édulcorants artificiels favorisent l’apparition des deux pathologies qu’ils sont supposés prévenir : l’obésité et le diabète de type II. De quoi reconsidérer l’utilité de ces additifs !

Avec bulletins-electroniques.com