Les Français et leur hygiène bucco-dentaire

enquête

À l'occasion de la 3e édition du "Printemps du sourire", campagne de sensibilisation et d'éducation à l'importance d'une bonne hygiène bucco-dentaire, l'UFSBD a mené une enquête sur l'hygiène bucco-dentaire des Français. L'étude met en lumière quatre problématiques essentielles en termes de santé publique :
-Une décorrélation flagrante entre santé générale et santé bucco-dentaire;
-Un non-respect des recommandations : incontournables pour une bonne santé bucco-dentaire et donc une bonne santé générale ;
-Une non prise en compte des signes avant-coureurs de la maladie parodontale ;
-Une méconnaissance totale de l'importance du nettoyage interdentaire quotidien et des moyens efficaces pour y parvenir.

Paradoxes

En effet, interrogés sur leur connaissance des liens entre santé générale et santé bucco-dentaire, 36% des personnes interrogées ne les connaissent pas. Cette méconnaissance augemente chez les plus jeunes et diminue progresivement avec l'âge. Ces liens ont pourtant été clairement établis scientifiquement, explique l'UFSBD, qui rapelle que les pathologies bucco-dentaires représentent la 6e complicatiion du diabète, favorisent les maladies cardio-vasculaires augmentent le risque d'accouchement prématuré... Autre paraoxe : 23% des sondés qui se déclarent en bonne santé générale répondent cependant qu'ils ne sont pas en bonne santé bucco-dentaire. Selon l'UFSBD, "personne ne peut se déclarer en bonne santé générale sans être en bonne santé dentaire notamment au vu des interactions indentifiées et de leur impact sur la qualité de vie. Ce chiffre montre d'ailleurs à 48% chez les plus jeunes"
 

Pour lire l'intégralité de cet article Solutions Cabinet dentaire n°16, abonnez-vous ici ou connectez-vous à votre espace