Préférez les brins plumés !

étude

Les brins plumés provoqueront moins de léssions anguleuses

Une récente étude recommande l’usage de brosses à dents à brins plumés, afin de limiter la perte de substance autour de la jonction amélo-cémentaire et la formation de lésions anguleuses, sans phénomène carieux associé.

Une étude publiée le 23 mai 2019 dans le Journal of Dentistry revient sur le rôle de la configuration des brins de brosse à dents dans le développement des lésions cervicales non-carieuses.

Les brosses à dents classiques possèdent des brins à extrémités arrondies, la surface de la brosse est plate. Mais de nombreux nouveaux modèles sont apparus sur le marché, avec d’autres dispositions. Surface de brosse en vagues, surfaces angulées. Brins à formes coniques, brins croisés multiniveaux avec éléments en caoutchouc ou tête flexible, brins plumés (subdivisions en filaments).

Les conclusions de l’étude sont claires, sur les cinq types de brosses utilisés, les brosses à dents ordinaires, à surface plane, causent le plus de perte de substance. L'hypothèse des chercheurs est que ces brosses qui présentent des brins plus gros, entraînent l’application d’une plus grande de quantité de dentifrice, d’où une abrasion supérieure. Les autres modèles sont tous équivalents sur ce point.

La forme des lésions est également différente selon le type de brosse. Celles avec éléments en caoutchouc intégrés, et celles à surface en vague, causent les lésions angulaires les plus prononcées. Les brins plumés conduisent à des lésions de formes beaucoup plus arrondies sont plus abrasives. Les brins plumés provoquent moins de lésions anguleuses.

Il convient donc de recommander aux patients l’usage de brosses à brins plumés.

Turssi CP, Kelly AB, Hara AT. « Toothbrush bristle configuration and brushing load : effect on the development of simulated non-carious cervical lesions », Journal of Dentistry, 23 mai 2019 https://bit.ly/2Wqkwjo

F.G