TELEMEDECINE BUCCO-DENTAIRE

Santé


Quel impact dans les Ehpad ?

Dans le cadre d’un appel à projet de la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) le CHU de Montpellier a été retenu pour un Programme de recherche médico-économique (PRME) pour évaluer l’impact médico-économique de la télémédecine bucco-dentaire en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Ce projet de recherche, e-DENT EHPAD fait suite à projet e-DENT développé par le CHU de Montpellier et porté par le Dr Nicolas Giraudeau depuis 2014.

Après avoir évalué la qualité du diagnostic par télémédecine en utilisant la fluorescence, l’acceptabilité de la télémédecine bucco-dentaire par les patients, les acteurs et les différentes personnes impliquées dans sa mise en place, le recours aux soins à la suite de la télémédecine, cette nouvelle étude d’envergure évaluera la dimension médico-économique de cette pratique.

Quatorze Ehpad comprenant des établissements publics, privés à but lucratif et privés à but lucratif, en milieu urbain, semi-urbain et rural, dans les régions PACA et Occitanie participent à cette étude d’envergure :

Les 14 établissements sont répartis ainsi :
- 2 Ehpad privés à but lucratif en PACA
- 2 Ehpad privés à but non lucratif dans les Pyrénées Orientales
- 2 Ehpad privés à but non lucratif en Aveyron (ex MP)
- 5 Ehpad publics dans l’Hérault
- 2 Ehpad privés à but lucratif dans l’Hérault
- 1 Ehpad privés à but non lucratif dans l’Hérault

Les inclusions ont commencé en octobre 2019 et les premiers résultats sont attendus fin 2020.
 

EV