Panorama de la santé OCDE 2019

Santé

Les faiblesses et les atouts du système de santé français.

Selon le « Panorama de la santé 2019 », publié tous les deux ans par l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), la France est une bonne élève en termes de qualité des soins « aigus » et de protection sociale, mais des progrès restent à faire dans la lutte contre le tabagisme et l’alcoolisme.
Tous les deux ans, l’OCDE évalue les performances des systèmes de santé des pays membres, 36 cette année. Le « Panorama de la santé 2019 », dévoilé début décembre, place la France en tête de peloton pour la qualité des soins « aigus » : l’organisation relève la « grande qualité » des soins prodigués par les hôpitaux, reflétée par le sixième plus bas taux de mortalité dans les 30 jours suivant une crise cardiaque, 20 % inférieure à la moyenne des autres pays (10 % pour les AVC). La France a également le troisième reste à charge le plus bas des États membres de l’OCDE. Néanmoins, les indicateurs concernant le tabagisme et l’alcoolisme nous classent, cette fois, tout proche de la lanterne rouge avec le quatrième pire taux de tabagisme quotidien et la troisième consommation d’alcool la plus élevée. Autre point noir : les prescriptions d’antibiotiques demeurent environ 25 % au-dessus de la moyenne des autres pays de l’OCDE.

Retrouvez l’infographie de l’OCDE sur https://bit.ly/336vAR2. Panorama complet disponible à partir du 6 décembre (payant) : https://bit.ly/2rfov3n


 

F.G