Des mesures pour la continuité des soins des personnes handicapées

Coronavirus


Des mesures sont prises pour assurer la continuité des soins des personnes handicapées dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire du Covid-19, notamment pour tenir compte de leurs besoins spécifiques par les centres 15 et à l'hôpital, a expliqué samedi Olivier Véran, ministre des solidarités et de la santé, lors d'une conférence de presse organisée avec la secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, samedi 4 avril 2020.
La déprogrammation de certaines activités de soins visant à libérer de la place dans les hôpitaux « ne doit pas nous conduire à remettre en question cette continuité des soins ni entraîner des pertes de chance », a-t-il souligné alors que l'association APF France handicap, notamment, a alerté sur des ruptures de la continuité d’un certain nombre de soins chroniques ou un report de soins programmés liés à l’épidémie de Covid-19.

Le Ministre a annoncé, sans plus de précisions, des dispositions pour « assurer l'accès des personnes handicapées aux consultations médicales et aux actes paramédicaux » (actes infirmiers, orthophonie), « qui ne peuvent pas être interrompus sans perturber gravement l'accompagnement ».

Il a cité la mobilisation et la réorientation des professionnels des 34 plateaux de consultations dédiés au handicap, type HandiConsult et Handisoins, en expertise et en appui pour les établissements confrontés à des cas suspects ou confirmés de Covid-19.

« Nous mettons tout en oeuvre pour déployer au maximum les solutions de télémédecine, de télé-expertise, de télésuivi », a également pointé le ministre.


E.V. avec l’APM.