Industriels et distributeurs dentaires lancent un appel à la vigilance sur les équipements de protection individuelle

COVID-19

Le Comident appelle l’État et l’ensemble de la filière bucco-dentaire à la vigilance sur les approvisionnements en équipements de protection individuelle (EPI) et en produits de désinfection, essentiels à la sécurité́ des cabinets dentaires et des laboratoires de prothèse dentaire en période de Covid-19.

« Une reprise progressive des soins bucco-dentaires est aujourd’hui indispensable, c’est un enjeu de santé publique.

Pour la permettre, l’approvisionnement en EPI (gants, masques, surblouses, charlottes et lunettes) et produits désinfectants (surfaces, instruments, empreintes) est essentiel. Sans ces produits, la sécurité́ des patients, des professionnels de santé et des prothésistes dentaires ne peut être assurée, et la continuité́ des soins serait compromise.

Depuis le début de l’épidémie, les producteurs et distributeurs ont adapté leurs chaines d’approvisionnement pour répondre à ces besoins, notamment en ce qui concerne les masques FFP2.

Le défi est immense : la concurrence mondiale sur ces produits, souvent fabriqués en Asie, est extrême, et les difficultés logistiques sont très importantes.
Dans ces conditions inédites, une attention particulière doit être portée sur le marché des équipements de protection individuelle et de produits de désinfection :

Le volume d’EPI et de produits de désinfection mis à disposition des cabinets devra être assuré sur une période suffisamment longue pour anticiper les regains de tension prévisibles sur les approvisionnements. A ce jour, plusieurs gammes de produits restent soumises à des risques de pénuries.

Leur conformité doit faire l’objet d’un contrôle accru de la part des autorités : encore trop de produits non-conformes sont aujourd’hui distribues.

▪ Les cabinets ou prothésistes de dentaires doivent bénéficier d’un soutien financier public pérenne, qui s’étendra tout au long de l’épidémie pour acquérir ces produits. Leurs prix ont considérablement augmenté ces dernières semaines. »

« Au regard de la crise inédite que nous vivons aujourd’hui, la priorité doit être donnée à la collaboration de tous et au déploiement en masse d’équipements essentiels pour assurer la continuité́ des soins bucco-dentaires. Avec leur connaissance des schémas logistiques et des produits, nos entreprises ont un rôle important à jouer. », déclare Henri Rochet, président du Comident.
 

E.V.