La convention dentaire inadaptée au Covid-19 pour les CDF

COVID-19

 

Pour les Chirurgiens-Dentistes de France (CDF), la convention « n’est plus adaptée à la réalité économique des cabinets » dans le contexte de crise du Covid-19.

Le syndicat précise dans un communiqué qu’il a depuis plus d’un mois « alerté le gouvernement et le directeur de l’UNCAM de l’urgence de cette situation ». Les CDF demandent une adaptation de la convention et non une renégociation.  

Le syndicat rappelle que les praticiens doivent adapter leurs procédures d’exercice depuis la reprise des cabinets, le 11 mai, avec des mesures de sécurité draconiennes. Il souligne que les chirurgiens-dentistes devront faire face à des investissements « qui auront des incidences sur le fonctionnement et l’économie des cabinets ». 
 
Du fait des mesures d’hygiène et de protection renforcées, les cabinets ne peuvent soigner plus d’un patient par heure depuis la reprise de leur activité. Celle-ci est donc diminuée environ de moitié. L’Union Dentaire, autre syndicat signataire de la convention, demande également son aménagement dans ce contexte de crise.
 

A.T