Actualités

Symposium Anthogyr – ADF : l’innovation Axiom® Multi Level® au cœur d’une nouvelle solution thérapeutique

 
Symposium Anthogyr – ADF : l’innovation Axiom® Multi Level® au cœur d’une nouvelle solution thérapeutique

Près de 400 personnes ont participé au Symposium Anthogyr à l’ADF. En associant les philosophies Bone et Tissue Level, la gamme Axiom® Multi Level® apporte une nouvelle solution thérapeutique.

Lire la suite...

Axiom® Multi Level® : La compatibilité totale entre les philosophies Bone et Tissue Level

 
Axiom® Multi Level® : La compatibilité totale entre les philosophies Bone et Tissue Level

Avec la nouvelle gamme Axiom® Multi Level®, Anthogyr offre une approche inédite de l’implantologie dans une fluidité totale et inégalée.

Lire la suite...

ACTEON® : "More inventive, Less invasive"

 
ACTEON® :

Entreprise Française et acteur majeur du monde dentaire, ACTEON® a déployé un stand lors du dernier ADF, à la hauteur de son nouveau leitmotiv "More inventive, Less invasive"*. Avec plus de 300m² de stand, ACTEON® a misé sur de nombreuses animations.

Lire la suite...

Congrès Thommen days 2017

 
Congrès Thommens days 2017

Congrès Thommen days 2017 - 19/20 janvier 2017, Paris (Bibliothéque Nationale de France)

Lire la suite...

Stands 4M22A-B/4M23 Zimmer Biomet - Publication du Livre Blanc : "Le cabinet dentaire à l’ère du numérique"

 
Publication du Livre Blanc :

A l’occasion de L’ADF 2016 le Livre Blanc « Le cabinet dentaire à l’ère du numérique » édition 2016 est publié.

Lire la suite...

Clap de fin pour la filière dentaire du Clesi

 
Clap de fin pour la filière dentaire du Clesi

La décision juridique est tombée le 27 septembre : le Clesi, ex-Université Fernando-Pessoa, a deux mois pour fermer sa filière en « dentaire ». Le sort des 80 étudiants inscrits dans cette formation reste en suspens.

Lire la suite...

Des implants innovants pour réparer le cartilage

Face à l’augmentation du nombre de personnes souffrant d’arthrose, des stratégies émergent afin de reconstruire le cartilage.

Lire la suite...

UNE ÉTUDE PERMET DE MIEUX COMPRENDRE LES MODIFICATIONS DE L’ACTIVITÉ CÉRÉBRALE LORS DE L’HYPNOSE

Le Pr David Spiegel, de l’université de Stanford, a étudié à l’aide d’IRM fonctionnelles, les modifications de l’activité cérébrale de 57 étudiants soumis à un protocole d’hypnose.

Lire la suite...

ÉTIQUETAGE ALIMENTAIRE : ENQUÊTE SUR LES CONFLITS D’INTÉRÊTS

ÉTIQUETAGE ALIMENTAIRE : ENQUÊTE SUR LES CONFLITS D’INTÉRÊTS

Les médias révèlent des conflits d’intérêts qui jettent le doute sur l’impartialité d’une étude sur l’étiquetage alimentaire, demandée par la ministre Marisol Touraine début 2016 à la Direction générale de la santé.

Lire la suite...

LA PRESSE PROFESSIONNELLE PLÉBISCITÉE PAR SES LECTEURS

Une étude parue en juin 2016, réalisée par Ifop pour la Fédération nationale de la presse d’information spécialisée pour la 3e année, montre que la presse professionnelle dans son ensemble est très bien perçue de son lectorat et répond de manière tout à fait adaptée à ses exigences et à ses attentes.

Ainsi, 92 % des lecteurs en ont une bonne opinion : un plébiscite qui se renforce depuis 2014. Cet avis positif apparaît fortement corrélé avec l’intérêt suscité, puisque d’après l’étude, les lecteurs expriment un intérêt de plus en plus fort à suivre l’actualité de leur profession (92 % ; + 8 points par rapport à 2014). Par ailleurs, les indicateurs employés pour qualifier la presse professionnelle sont quasiment tous à la hausse comparativement à 2014 : elle est jugée « de bonne qualité » pour 92 %, « crédible et fiable » à 91 % (+7), « utile dans l’exercice de son métier » pour 88 % des répondants (+8) et, elle « contribue [aux] besoins de formation » aux yeux de 75 % des professionnels questionnés (-1). Elle permet en outre pour 79 % des répondants de « progresser dans la pratique de [leur] métier ». Autre enseignement de l’étude menée par l’Ifop : la presse professionnelle suscite un fort niveau d’attachement. En effet, 81 % des lecteurs déclarent y être attachés et ils sont moins nombreux (-11 points) à déclarer pouvoir s’en passer.

Cefla. Une marque derrière les marques



Site de Cefla 
Cefla. Une marque derrière les marques. 

Cefla fait partie d'un groupe industriel italien historique détenant des intérêts dans des activités diversifiées et présent dans le monde entier, et l'entreprise est le leader de la production d'équipements dentaires. Cefla conçoit des unités de soins et des instruments dentaires, des systèmes radiologiques avancés et des dispositifs pour la stérilisation. Distribués par l'intermédiaire d'un réseau international et de différentes marques, les produits proviennent des établissements en Italie, pôle productif d'avant-garde. 

Lire la suite...

Une nouvelle méthode pour lutter contre les falsifications de produits

Afin de lutter contre la falsification des produits, des scientifiques de l’université Palacký d’Olomouc au sein du Centre régional des technologies avancées et matériaux ont développé une méthode pouvant identifier l’authenticité de certains produits.

Un des auteurs de cette innovation, Radek Zboril, explique que cette technique est basée sur un verrouillage chimique ne pouvant être ouvert que grâce à une clé de nanoparticules en argent. L’authenticité pourra être vérifiée sur un grand nombre de produits. La méthode consiste à introduire un verrouillage chimique sur le produit que seul le fabriquant connait. Une clé en nanomatériaux (connu aussi du seul producteur) créée à l’aide de nanoparticules magnétiques et d’argent permet ensuite de déverrouiller et de vérifier l’authenticité du produit. Cette technologie utilise une molécule naturelle et est donc inoffensive pour le produit et la santé du consommateur. De plus, un des co-auteurs de l’étude, Václav Ranc, précise que la présence en quantité infime de la molécule naturelle n’aura pas d’impact sur le prix du produit. L’investissement est de 100 000 couronnes par appareil (environ 3600 euros).

Les autres postes de dépenses concernent le verrouillage en lui-même mais le coût est très faible sur le prix final de production de chaque unité.

Un autre avantage de cette nouvelle méthode est la rapidité avec laquelle il est possible de détecter un produit contrefait. Il est possible de vérifier sur place, dans un entrepôt, la falsification ou non du produit. Cela ne signe pas la fin de la contrefaçon mais permettra aux fabricants de protéger efficacement leurs produits.

Cette technologie a été brevetée au niveau européen. Les chercheurs travaillent désormais à élargir cette méthode à d’autres produits notamment dans le secteur du textile.

Pour en savoir plus :

- Centre régional des technologies avancées et matériaux sur le projet : www.rcptm.com/business/products/ keylock/ (anglais)
- Missions du Centre régional des technologies avancées et matériaux : www.rcptm.com/about/ (anglais)
- Profil de Radek Zbořil : http://fch.upol. cz/katedra/zamestnanci/prof-rndr-radekzboril- ph-d/ (anglais)
- Profil de Václav Ranc : www.rcptm.com/ cs/o-projektu/pracovnici/vaclav-ranc/ (anglais)
Source : Centre régional des technologies avancées et matériaux sur le projet : www.rcptm.com/cs/business/products/ keylock/ (tchèque)
Rédacteur(s) : Clément Diot– clement.diot[a]ifp.cz


Des pays membres de l’UE critiquent le projet européen de réglementation

L’Endocrine Society (18 000 scientifiques et cliniciens internationaux), a indiqué que les propositions de Bruxelles concernant les critères de définition des perturbateurs endocriniens, ne sont pas à même de protéger la santé publique.

Selon l’Endocrine Society, les critères de Bruxelles ne prennent pas en compte l’état de la science en exigeant un niveau de certitude scientifiquement presque inatteignable pour classer une substance dans la catégorie des « perturbateurs endocriniens ». La société savante rappelle que plus de 1 300 études publiées dans la littérature scientifique font état de liens entre l’exposition aux perturbateurs endocriniens et des maladies ou des troubles sérieux. Plusieurs États membres de l’UE, dont la France, ont déjà exprimé leur désaccord avec les propositions de la Commission.

Logiciel de gestion de cabinet CS Trophy Gestion

http://www.carestreamdental.com/fr/fr-FR/practicemanagement/Trophy#Features

Simple et complet, le logiciel CS Trophy Gestion vous permet de gérer votre activité efficacement. Il vous aide à gagner du temps tout en facilitant vos tâches administratives. Il est particulièrement simple d’utilisation et bénéficie d’un support et de services performants.

Lire la suite...

Innovation : ACTEON présente son scanner 3D "X-Mind Trium" à Milan

 

X-MIND TRIUM
http://www.acteongroup.com/fr/mes-produits/imagerie/imagerie-3d-et-panoramique/x-mind-trium

Sur place, c’était l’événement. La medtech française, a accueilli la presse ainsi que des commerciaux de grandes entreprises et des leaders d’opinion dans les locaux modernes de l’un de ses sites de fabrication européens. Après une brève introduction, les rédactions d’Indépendentaire et de Dentoscope ont pu assister à la présentation du tout dernier « X-Mind Trium ». 


 

Lire la suite...