Dr Diane Oget-Evin : « comment je me suis spécialisée en implantologie »

 
Dr Diane Oget-Evin : « comment je me suis spécialisée en implantologie »

Le Dr Diane Oget-Evin, 31 ans, a créé son cabinet en 2014. Elle souhaite y développer son activité notamment en accentuant son orientation en chirurgie.

Elle a saisi la définition du mot « bridge » en première année d’odontologie. « Avant la faculté, je ne connaissais rien à la dentisterie, j'ignorais tout du métier. Pour moi, les cabinets se ressemblaient, j'ai compris plus tard que certains se spécialisaient ou avaient une orientation. » C'est en 2005 que Diane s'est assise sur les bancs de l'université de Reims pour effectuer sa première année de médecine. Son souhait : obtenir une spécialité de chirurgie en Médecine. Mais très vite, elle perçoit la difficulté et les inconnues qui gravitent autour de son objectif. « Le nombre d'années avant d'épouser la spécialité convoitée est vraiment long et incertain à cause du concours de l’internat en 6e année. C'est un pari risqué… » Alors notre praticienne fait le choix de poursuivre en odontologie. En six ans, elle pourra exercer un métier concret dans l'univers de la santé, il lui appartiendra ensuite de dessiner ses orientations en fonction de ses aspirations. « J'aime la rigueur, la minutie, la précision. Les soins dentaires exigent ces qualités, je savais que je m'y épanouirai. En découvrant l’odontologie, j’ai compris que la chirurgie était omniprésente. Dès la croissance, chez les enfants, certaines chirurgies sont indispensables comme le dégagement de canines, les germectomies des 3es molaires ou les freinectomies… Les chirurgies de reconstruction viennent ensuite grâce à l’implantologie associée à certaines greffes osseuses et parodontales ». Et construire son bonheur est toujours plus simple lorsque l'on pose soimême des pierres fondatrices.