Mycoses buccales et énergétique dentaire

Une baisse de défense immunitaire, un déséquilibre de la flore intestinale, un choc émotionnel permet au Candida albicans de se développer de façon anarchique et provoquer ainsi un déséquilibre global de l’écosystème bucco-digestif. Comment appréhender mycose buccale, candidose, muguet, perlèche, langue noire vileuse, plusieurs noms pour parler de la prolifération du Candida albicans, champignon saprophyte de la flore intestinale ?

Danièle Festy dans Bible des huiles essentielles l’explique : « Mycose digestive et buccale sont toujours liées : des troubles intestinaux qui n’en finissent pas (gaz, crampes intestinales, perturbations du transit), fringales de sucre, infections génitales ou urinaires répétitives (cystites, mycoses), troubles de la concentration, vertiges, impression de ne pas pouvoir fixer son attention, troubles du sommeil, allergies (cutanée, respiratoire, digestive), maux de tête, humeur changeante (pour ne pas dire exécrable), fatigue, fatigue… grosse fatigue.

La candidose est extraordinairement fréquente et tout aussi extraordinairement méconnue. » Résultat : les patients errent de consultations gynécologiques en consultations digestives, en passant par le psychiatre ou le dermatologue, alors qu’ils souffrent de candidose intestinale ! En tant que chirurgien-dentiste, observateur en première ligne des muqueuses de nos patients, nous avons donc un rôle majeur dans le diagnostic et l’accompagnement de nos patients dans une compréhension et une prise en charge globale des symptômes buccaux.