Tendances - Ces chiffres clés qui permettent de mieux comprendre les Français

Tendances - Ces chiffres clés qui permettent de mieux comprendre les Français

L’institut de sondage CSA, a sorti, comme l’année dernière, son cahier de tendances 2013 issu de 10 chiffres tirés de leurs précédentes études. Une mine d’informations pour mieux comprendre nos patients et les mutations de comportements…

Nous en faisons l’expérience pragmatique chaque jour dans nos cabinets et dans notre vie personnelle, la société française évolue. Rassurons-nous, il en a toujours été ainsi ! Des experts du cabinet de sondage CSA ont pour mission de recueillir et d’analyser le point de vue des Français, jour après jour. Ils ont compilé leurs principales mutations dans un Cahier CSA, qui se donne pour objectif « d’inspirer matière à penser ». Nous avons analysé cette très riche matière et avons demandé aux experts du magazine d’y apporter un éclairage propre à l’univers du cabinet dentaire.

Pour planter le décor, penchons-nous sur ce que Charlotte Tortora (planning stratégique) et Bernard Sananès (président) remarquent dans l’édito de ce cahier 2013 : « Dans un contexte d’enlisement dans la crise de plus en plus anxiogène, et dont personne n’entrevoit l’issue, les enquêtes que nous réalisons au quotidien mettent en évidence des attentes croissantes, en apparence contradictoires : on veut être reconnu individuellement et faire partie d’une grande communauté, on exige de payer moins pour avoir plus, on aimerait ne vivre ni en ville ni à la campagne, on réclame plus de technologie et plus d’humain ! Et, ultime symbole de notre époque, on rêve simultanément d’accélérer et de ralentir. »

Bienvenue dans un monde de complexité où l’adaptabilité demeure la solution pour tirer son épingle du jeu.

1. Big Data

2. Consommation collaborative

3. Bien vieillir

4. Ni ruraux ni urbains

5. Multitasking

6. Crownfunding

7. La magie du chiffre

Voir l’article complet « Ces chiffres clés qui permettent de mieux comprendre les Français» dans Indépendentaire n°106 de mars 2013.