Que répondre à un patient qui dit « C’est trop cher » ?

alt

Qui n’a pas été agacé, humilié, énervé devant cette petite phrase anodine qui laisse sans voix ? Est-ce vous qui ne savez pas valoriser vos prestations ou les patients qui ne veulent (ou ne peuvent) pas payer pour leur santé ?

Parce que d’une manière générale, le praticien hésite entre l’agressivité, la soumission et le misérabilisme, Orthophile a passé en revue les mauvaises comme les bonnes réponses à apporter à ces mots qui font mal : la meilleure solution consiste à apprendre à annoncer le prix de façon à ne pas provoquer l’objection « C’est trop cher ». Car trop souvent le spécialiste, l’expert que vous êtes a tendance à oublier que le patient paie pour améliorer sa condition et non pas pour acquérir quelques caractéristiques techniques auxquelles il ne comprend rien, mais qui représentent toute votre vie professionnelle. Découvrez l’ensemble de nos trucs et astuces qui vous aidera à vous sentir à l’aise au moment d’annoncer votre tarif…

En savoir plus dans l’article complet « Que répondre à un patient qui dit “C’est trop cher” ? » dans Orthophile n°31 de juillet 2013.