Le contrat de capitalisation : la flexibilité au service de la gestion de votre patrimoine

Tout juste rentré de congés et à peine digérée la note salée du dernier avis d’imposition 2014, le spectre de l’ISF plane peut-être déjà au-dessus de votre tête. Comme chaque année, il va falloir d’ici quelques mois déclarer la valeur de votre patrimoine, et donc celle de vos placements, au 1er janvier de l’année. Dans ce contexte, nous avons choisi de vous présenter un outil patrimonial peu connu du public qui devrait vous aider à aborder cette période de manière plus sereine à l’avenir.

Le contrat de capitalisation emprunte beaucoup à l’assurance-vie, mais les deux véhicules d’investissement n’en demeurent pas moins très distincts dans la mesure où ils obéissent à des règles civiles et fiscales différentes. Ils doivent donc être perçus comme deux instruments complémentaires à faire cohabiter dans la perspective d’une structuration efficace de votre patrimoine.