Des dentistes fidèles à leurs fournisseurs mais pas exclusifs

 
Des dentistes fidèles à leurs fournisseurs mais pas exclusifs

Quelle relation entretiennent les chirurgiens-dentistes avec leurs fournisseurs de consommables ? Sont-ils fidèles aux mêmes marques ? Quels critères guident leur choix ? C’est à ces questions et bien d’autres qu’une nouvelle étude menée par Gallileo Business Consulting tâche de répondre. lndépendentaire vous en présente les principaux extraits en exclusivité.

Les dentistes travaillent aujourd’hui en moyenne avec un peu plus de trois fournisseurs de consommables, mais plus de deux tiers des achats passent toujours par le même fournisseur principal. Ce dernier ne change, dans la majorité des cas, que tous les 10 ans ou moins souvent. Tels sont les principaux enseignements de cette étude menée pour la première fois sur la relation entre les dentistes et leurs fournisseurs auprès de 471 dentistes en janvier et février 2017. Dix fournisseurs, distributeurs ou industriels ont été considérés selon différents critères.

Les achats : un axe de performance du cabinet

Pour Maher Kassab, Pdg de Gallileo Business Consulting, « les achats sont un axe important de performance au cabinet ». Dans 66 % des cas, ce sont les praticiens qui choisissent le fournisseur de consommables. Ils ne sont toutefois que 23 % à passer eux-mêmes les commandes. En effet, Dans 68 % des cas, ce sont les assistantes qui s’en chargent. Ces dernières, ne sont que 15 % à choisir seules les fournisseurs de consommables. « Ceux qui délèguent le plus ont généralement les cabinets les plus rentables », commente Maher Kassab.