Construire son business plan

business plan

Pour s’assurer de la faisabilité, de la pérennité, et de la rentabilité (théoriques) de son projet, pour faire le point sur son activité, mais aussi pour convaincre ses partenaires financiers, le business plan reste le meilleur atout du (futur) chef d’entreprise. Check-list.

L’écrasante majorité des créateurs d’entreprise, pour créer leur activité, ont besoin de financement. Pour en trouver, il leur faudra convaincre banquiers et autres investisseurs en présentant un business plan… crédible. Pas une simple compilation de chiffres, mais bien le résumé d’une réflexion, une étude poussée qui atteste à la fois de leur préparation et de leur capacité propre à relever le défi. Pour rédiger un tel document, le premier temps est celui de la réflexion ! Mais il faut savoir se poser les bonnes questions et apporter les réponses que l’on attend de vous.

Analyser son offre (haut de gamme, omnipraticien « de famille », pédo exclusif, cabinet de groupe, implanto…), apprécier son environnement « concurrentiel » (zone dense, urbaine, désert médical, haut lieu de l’implantologie…), déterminer les moyens nécessaires pour atteindre ses objectifs, mais aussi se connaître soi-même et faire le point sur ses motivations. Un article qui synthétise point par point cet exercice de style : les questions à poser, à qui s’adresser, la connaissance de son profil et comment le coucher par écrit, l’art de trouver un bon entourage et des financements.

Voir l’article complet « Construire son business plan » dans Indépendentaire n°102 de novembre 2012.