3 raisons de miser sur la formation en continue

management

Loin d’être une perte de temps et d’énergie, la formation continue de l’équipe dentaire est un investissement stratégique au service du cabinet.

Un vecteur de qualité et de sécurité des soins

“Nécessaire pour l’ensemble des professionnels, la formation continue l’est encore davantage au cabinet dentaire, car on touche à la santé, explique Geoffroy Regouby, directeur prospective et développement à l’Académie d’art dentaire Isabelle Dutel. Le patient reçoit directement l’incidence de cette formation ou de cette non-formation.” En d’autres termes, si l’équipe est mal formée, le patient est mal soigné. Or soigner au mieux les patients est la raison d’être de la profession. “Nous sommes convaincus que la formation continue est indispensable, et ce même si ce n’était pas obligatoire. Une profession qui prévoit l’exercice de demain doit se former”, abonde le Dr J.T, secrétaire général de l’Association dentaire française (ADF) qui fait de la défense de la formation continue l’un de ses principaux combats. Ça va tellement vite que ceux qui ne se forment pas resteront sur le bord de la route”.

Vos cabinets doivent évoluer pour s’adapter aux progrès techniques et technologiques, à l’émergence des nouveaux besoins, à la tendance au regroupement… Or la seule solution pour faire face à ces enjeux, c’est de se former. La profession en est consciente. Le fait que les praticiens ne se limitent pas au “moule” de l’obligation légale qui s’adresse à tous les professionnels de santé sous la forme du développement professionnel continu (DPC) en atteste, selon Jean-Patrick Druo, secrétaire général de l’ADF. Vous n’hésitez en effet pas à investir la formation volontaire, en présentiel ou en ligne, sur vos fonds propres. De même, les assistantes et les secrétaires se saisissent pleinement de leur droit à la formation. Le constat quant à la nécessité de se former est partagé, mais en pratique, selon Geoffroy Regouby, “c’est encore embryonnaire par rapport à ce que l’on pourrait faire”.

Pour lire l'intégralité de cet article Solutions Cabinet dentaire n°5, connectez-vous à votre espace ou abonnez-vous ici