L’art d’animer son réseau

L’art d’animer son réseau

Si la satisfaction du patient est de mise pour pérenniser son cabinet, les premiers interlocuteurs des spécialistes restent leurs correspondants, un réseau à former et à entretenir. Comme pour tout, cela s’apprend. Solutions croisées...

Organisées régulièrement, les réunions d’information « correspondants » permettent d’informer sur les nouvelles techniques, l’aide au diagnostic, de débattre autour de cas, mais permettent aussi de raviver les liens existant entre omnipraticiens et spécialistes. Elles réunissent autour d’une même table, par exemple, tous les acteurs du traitement implantaire : poseur d’implant, praticien réalisant la prothèse sur implant et prothésiste dentaire. Il est fréquent d’inviter les protagonistes au cabinet, dans une salle de séminaire, chez un fournisseur, ou plus simplement, pour joindre l’utile à l’agréable, au restaurant.

Ces rencontres sont l’occasion d’actualiser ses connaissances, et de côtoyer ses correspondants pour mieux progresser ensemble. Elles favorisent les échanges et permettent de remercier des confrères pour l’envoi de patients. En bref, l’implication des correspondants est déterminante pour coordonner les relations et pérenniser son cabinet. Au fil de cet article, vous apprendrez comment organiser et anticiper ce type de réunions, pour un effet maximal !

Voir l’article complet « L’art d’animer son réseau » dans Indépendentaire n°103 de décembre 2012.