Les relations amoureuses au sein du cabinet

Les relations amoureuses au sein du cabinet

Si nous sommes tous d’accord pour ne pas mélanger vie professionnelle et vie privée, sur le terrain la réalité est toute autre. Quand Cupidon s’en mêle, les relations complices se teintent de plus d’affinités. Dans l’univers d’un cabinet, comment gérer la relation avec un patient ou avec son assistant(e) sans mettre en péril son entreprise ? Amour et travail, mode d’emploi : suivez la flèche…

Tous les praticiens mettent en avant la sensualité de ce métier. Ah la bouche ! On ne peut imaginer zone de plaisir plus symbolique. Plaisir gustatif, plaisir charnel. Dans la Grèce Antique, les romains considéraient la bouche comme le vestibule de l’âme. La bouche goûte, avale. Elle aspire, et parfois recrache. Le raccourci psychanalytique est facile entre l’oral et le génital. Pas de doute, c’est un organe de séduction à part entière.


Claude Olievenstein médecin-chef du Centre Médical Marmottan, n’hésite pas dans son ouvrage « Écrits sur la bouche » à nous montrer l’ambivalence relationnelle entre elle et le dentiste : « la bouche s’ouvre, offerte, accrochée à un nouveau maître : le dentiste (…) Il regarde en dedans de nous, avec la totale impudeur d’une prise de possession… » À ce propos, les praticiens interrogés évoquent tous ainsi la proximité avec le patient lors des soins. « On se penche sur le patient ; On sent la poitrine d’une femme. On est à vingt centimètres l’un de l’autre. Et la longueur du traitement fait qu’il s’installe une certaine intimité » nous dit l’un.

« Alors bien sûr que c’est très déstabilisant quand vous êtes face à une patiente qui vous plaît » dit un autre. Il y a aussi l’assistante dentaire omniprésente qui seconde à merveille et devine les gestes du praticien. On passe des journées à travailler ensemble. Une étude réalisée en mai 2011 pour les Éditions Tissot par OpinionWay révèle ainsi que 31% des Français avouent avoir vécu une relation consentie, amoureuse ou sexuelle, dans le cadre de leur activité professionnelle. Ce sondage montre que 50% des salariés français considèrent l’environnement professionnel propice aux rapprochements…

Voir l’article complet « Les relations amoureuses au sein du cabinet » dans Indépendentaire n°105 de février 2013.