Les atouts du « Made in France »

Les atouts du Made in France

En ces périodes électorales, tous les hommes politiques diffusent qu’il faut acheter (ou fabriquer) français. Si la production locale est perdue d’avance pour les produits à faible valeur ajoutée… tous les espoirs sont permis pour le matériel dentaire. Tour d’horizon des « made in France ».

Dans une compétition mondiale exacerbée, l’Hexagone tire son épingle du jeu en se battant sur d’autres terrains pour accroître les profits : l’artisanat, la proximité, la réactivité, l’innovation ou encore la recherche et le développement. Si les grandes entreprises françaises sont très performantes à l’international, les PME font un peu figure de parents pauvres à l’export mais la situation est en voie d’amélioration. La France dispose en effet d’une économie diversifiée, à la pointe dans des domaines où existe une forte demande mondiale. Les PME ont également la possibilité d’innover rapidement pour s’adapter aux besoins.

De plus, elles offrent une grande proximité et des services vente et après-vente pour une pratique sereine de la dentisterie. Même si les résultats ne sont obtenus qu’à long terme, ce choix ferme et définitif est celui de plusieurs entreprises dans le milieu dentaire à l’image d’Actéon, d’Airel, d’Anthogyr, de DHT, d’Elsodent, de Gamain, de Meunier Carus, de Micro-Mega et de Nichrominox. Ces entreprises, qui ne voient pas la délocalisation comme une possibilité de croissance, dévoilent leurs atouts et leur attachement à leurs racines.

Voir l’article complet Les atouts du « Made in France » dans Indépendentaire numéro 96.