DENTAL HI TEC : Pour une anesthésie sereine avec le style QuickSleeper 5

l'avis d'utilisateur

Ce stylo électronique permet de réaliser toutes les anesthésies plus efficacement et confortablement.

QuickSleeper 5 dispose de trois modes d’injection pour réaliser tous les types d’anesthésie et notamment l’anesthésie ostéocentrale apte à remplacer avantageusement les autres techniques dans la très grande majorité des cas. L’injection est gérée électroniquement pour un confort maximal. L’appareil adapte automatiquement la vitesse d’injection pour l’anesthésie muqueuse ou l’injection ostéocentrale.
Avec l’ostéocentrale, l’anesthésie est immédiate, sans échec, même sur des molaires en pulpites. Les anesthésies sont indolores et sans engourdissement.
Il n’est pas nécessaire de réaliser un rappel lingual ou palatin, même pour une extraction. Il n’y a pas de suites opératoires (arthrite, nécrose...). Chez les enfants, les anesthésies sont indolores et sans risque de morsure.

PLUSIEURS SECTEURS EN UN SEUL RENDEZ-VOUS
Le praticien travaille sur plusieurs secteurs en un seul rendez-vous, sans stress ou effort musculaire, sans torsion d’aiguille ni de fuites à l’injection.
Une seule injection permet d’anesthésier jusqu’à 8 dents. La pénétration de l’aiguille est aisée et les suites postopératoires réduites. La mise en rotation de l’aiguille, par simple appui sur la pédale, permet de traverser facilement la corticale osseuse : le praticien peut accéder simplement et rapidement à l’anesthésie ostéocentrale et tous ses avantages. La vitesse de rotation est contrôlée électroniquement pour maîtriser l’avancée de l’aiguille, sans échauffement. La pièce à main se manipule comme un stylo pour maîtriser parfaitement le mouvement de l’aiguille. Les commandes se font à l’aide d’une pédale sans fil et sans pile pour une précision et un contrôle maximum.
Les aiguilles DHT au biseau spécifique breveté assurent des anesthésies muqueuses indolores et une traversée de la corticale aisée. En parallèle, QuickSleeper permet de réaliser des intraligamentaires
sans effort musculaire et dispose d’un système d’aspiration au cas où le praticien souhaiterait réaliser une tronculaire, pour disposer d’un engourdissement long, par exemple.

Témoignage du docteur Pierre-Louis Baranger
UNE ANESTHÉSIE SÛRE

Je l’emploie pour toutes mes anesthésies. Selon les cas et les secteurs, j’utilise soit l’injection para-apicale soit les injections intraosseuse ou transcorticale. Avant de m’équiper, j’utilisais beaucoup l’anesthésie tronculaire pour les soins mandibulaires postérieurs. Je ne l’utilise plus du tout depuis: l’analgésie est aussi efficace avec le QuickSleeper, sans les inconvénients (paresthésie et morsures, gêne du patient dans les heures suivant l’intervention, risque de lésion du paquet vasculo-nerveux du nerf mandibulaire, reproductibilité de l’injection, etc.).

Par rapport à une seringue classique, j’apprécie la prise en main stylo qui permet une plus grande précision pour le positionnement du point d’injection. En comparaison avec une seringue pour anesthésie intraligamentaire, l’injection motorisée évite de forcer, ce qui limite la fatigue de la main et des doigts sur le long terme.

Pour le patient, les avantages sont évidents : la garantie d’une anesthésie sûre, sans l’inconfort de l’engourdissement cutané et muqueux à la suite de l’intervention. Les patients qui sont soignés entre midi et 14 h sont ravis de pouvoir reprendre leur activité l’après-midi sans être gênés pour parler. Les patients sont satisfaits, rassurés, et le font savoir autour d’eux.

Pour le praticien, les avantages sont nombreux, mais le plus important est la garantie d’une anesthésie sûre. Le patient est plus détendu, le praticien aussi. Il permet un effet analgésique rapide lorsque l’injection intraosseuse ou transcorticale est terminée, ce qui permet de travailler immédiatement. Pour la pose du crampon de digue, une seule injection intraseptale permet l’analgésie de la dent, de la gencive vestibulaire et palatine. Pour les détartrages sensibles du bloc incisivo-canin mandibulaire, une seule injection entre 31 et 41 suffit, sans gêne postopératoire. Pour les enfants, il assure une injection indolore avec une aiguille courte (9mm) sans l’image parfois impressionnante associée à la seringue d’anesthésie.

Dans la période actuelle où l’on essaie de limiter l’encombrement de tous les instruments satellites, le câble de raccordement au boîtier peut parfois poser problème. Son utilisation nécessite un apprentissage et une maîtrise qui peuvent décourager lors des premières injections. Passé ces premières difficultés, il est devenu un outil indispensable à ma pratique. Il me serait difficile de revenir en arrière.

Dental Hi Tec
Tél. : 02 41 56 14 15
@ : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
3w : dentalhitec.com

Pour lire l'intégralité de cet article Dentoscope n°214, connectez-vous à votre espace ou abonnez-vous gratuitement ici.