Se mettre à l'implantologie?

Se mettre à l'implantologie?

Si vous aimez la chirurgie, n'hésitez plus. L'implantologie, plébiscitée par les patients, est en plein essor. Elle peut aussi booster votre carrière. Voici des arguments pour vous convaincre de vous lancer.

Les patients sont demandeurs
Depuis les années quatre-vingt, l'implantologie s'est considérablement développée dans les pays occidentaux, mais la France restait à la traine. "Les Espagnols, les Italiens n'hésitent pas à demander des implants, les Français ont longtemps été plus réticents", constate le Dr Patrice M, implantologue à Marseille. À quoi cela tient ? Sans doute à plusieurs facteurs : à la peur de la chirurgie, au coût élevé et tout simplement au fait qu'on ne leur proposait pas. Mais les temps ont changé... La perspective de chausser un dernier chaque matin et de le mettre à tremper chaque soir dans un verre à dent, sur le bord du lavabo, en effraie plus d'un. Les Français refusent de se voir édentés dans le miroir, ils ont envie de pouvoir sourire à tout moment mais aussi de croquer dans une pomme et de manger de la viande.

Le meilleur traitement...
Poser un implant, c'est donc la solution la plus moderne et la plus satisfaisante pour remplacer une dent quand sa racine est absente ou a été extraite, afin de pouvoir ensuite fixer dessus une coiffe. Le patient retrouve une dentition robuste et durable, une efficacité masticatoire et parfois même une amélioration de l'élocution. La pose d'un implant permet de préserver le capital osseux, l'os qui avait fondu à la perte de la dent retrouve une stabilité. Ce traitement détrône les fameux dentiers ou prothèses amovibles de nos anciens, qui n'apportent pas le même confort en termes de sensation en bouche, de mastication et d'esthétique. Quant à la pose de bridge, elle reste l'alternative qui a l'avantage d'être remboursée mais l'inconvénient d'abîmer les dents voisines sur les quelles il repose. Résultat : vous êtes aujourd'hui un dentiste sur trois à poser des implants, à raison d'une centaine par an. Et vous êtes nombreux à avoir un exercice exclusif en implantologie, tant la demande est importante. C'est le cas du Docteur T.S qui, après avoir travaillé dix ans à l'étranger, en particulier en Angleterre, s'est installé à la Rochelle.
 

Pour lire l'intégralité de cet article Solutions Cabinet dentaire n°24, abonnez-vous ici ou connectez-vous à votre espace.