Protocole d’assemblage de facettes sur incisives centrales

protocole

Un résultat esthétique très satisfaisant peut être obtenu avec un système de collage simple d’utilisation et polyvalent.

Un patient de 42 ans en bonne santé générale se présente pour une réhabilitation esthétique de ses dents antérieures. Il souhaite reconstruire ses incisives centrales présentant une asymétrie liée à l’abrasion et des défauts d’état de surface. Il est décidé d’utiliser des techniques adhésives minimalement invasives pour préserver un maximum de tissu dentaire, par l’intermédiaire de facettes, ou reconstitution partielle coronaire en disilicate de lithium. Un pas-à pas est proposé ci-dessous dans le cadre d’un cas clinique. Celui-ci détaille le protocole de collage de facettes avec le Panavia V5 offrant un assemblage pérenne avec une excellente intégration esthétique et fonctionnelle après un an de suivi.

Quelques étapes

La préparation d’un mock-up et l’aménagement d’un espace homothétique d’environ 1 mm sont réalisés pour la préparation des facettes. Le contrôle de l’espace nécessaire est validé à l’aide d’une clé en silicone.
Puis les facettes en disilicate de lithium sont réalisées au laboratoire.

Le jour de l’assemblage, nous procédons après dépose des provisoires à l’essayage des facettes d’usage, puis à la mise en place du champ opératoire. Puis nous réalisons les différents pré-traitements des dents et des pièces prothétiques avant collage définitif au Panavia V5.

ÉTAPE 1
Mock-up et fraisages

Situation initiale (Fig.1) : notez les asymétries et les abrasions dentaires. Un cordonnet rétracteur a été placé avant de commencer la préparation et d’objectiver les limites cervicales. Après fabrication du mock-up, des fraisages ont été effectués à travers la maquette (Fig.2). Préparations finales (vue de face) (Fig.3).
 

Pour lire l'intégralité de cet article Dentoscope n°220, connectez-vous à votre espace ou abonnez-vous gratuitement ici.