Traitement de la pulpe

cas clinique

Présentation de deux cas cliniques : coiffage pulpaire et pulpotomie traités avec du MTA (Mineral Trioxide Aggregate).

Le MTA (Mineral Trioxyde Agregate) est un dérivé du ciment de Portland dont la première forme commerciale a été distribuée sous le nom de ProRoot MTA par la société Dentsply Maillefer. Il a été mis sur le marché en 1993 et de nombreuses publications ont été publiées.

Initialement développé pour la chirurgie endodontique, ses propriétés biologiques ont très vite permis d’étendre ses indications d’utilisation vers le coiffage pulpaire, le traitement des perforations, l’apexification pour le traitement des dents immatures notamment. Ses avantages sont nombreux et ce matériau a vraiment permis à l’endodontie d’évoluer. Mais des inconvénients existent, à savoir les difficultés de manipulation, les risques de colorations dentaires dues à laprésence d’oxyde de Bismuth dans sa composition, et son prix. Le silicate de calcium sous différentes formes est considéré comme le principe actif le plus impliqué.

Dans le cadre du coiffage pulpaire, il est placé en première intention, après désinfection de la cavité et de la plaie, directement au contact de la pulpe. Il n’est utilisé que pour la protéger, assurer l’étanchéité et induire la formation d’un pont minéralisé. Il doit être ensuite recouvert d’un matériau d’obturation coronaire, généralement avec une technique sandwich (ciment au verre ionomère et composite ou restauration de recouvrement). La manipulation du MTA peut s’avérer délicate pour les premières applications, mais l’utilisation d’une instrumentation appropriée, telle que les embouts NaviTips d’Ultradent facilite les choses. Le MTA est préparé à la demande par un mélange poudre/ liquide et peut avoir différentes consistances comme pour le MTA Flow d’Ultradent.

Le MTA présente d’autres indications d’utilisation, telles que l’apexification, l’obturation à rétro, le traitement des perforations, notamment. Pour le coiffage pulpaire, ce matériau est la solution de choix, dans le cadre de la dentisterie moderne adhésive.

Description

Le ciment de réparation agrégat minéral de trioxyde MTA Flow a été conçu pour obtenir facilement la consistance souhaitée selon la procédure à effectuer. Aussi, il peut s’appliquer avec les seringues et embouts Ultradent, pour plus de précision dans le traitement. Ce matériau bioactif favorise la cicatrisation. Les propriétés de la poudre (granulométrie fine) et du gel (mélange exclusif breveté) confèrent au MTA Flow une consistance lisse, ce dernier résistant au rinçage. Sa prise est rapide et il peut avoir une consistance gel adaptée, épaisse pour les coiffages pulpaires, les pulpotomies et les perforations appliquées avec l’embout Micro 20 ga Tip, une consistance fine et fluide pouvant être appliquée dans le canal avec l’embout 29 ga NaviTip pour les procédures d’apexification et de bouchon apical.
 

Pour lire l'intégralité de cet article Dentoscope n°222, connectez-vous à votre espace ou abonnez-vous gratuitement ici.