Le traitement d’assainissement progressif

protocole

Principes et protocole d’une thérapeutique parodontale.

La thérapeutique d’assainissement progressif (TAP) est une méthode d’organisation des différentes séances de traitement ultrasonique lors de la phase d’assainissement parodontal dont la mise en place du protocole clinique est issue d’un consensus multicentrique. Chaque praticien a traité l’infection parodontale par une méthode basée sur l’instrumentation progressive de la poche. Les poches sont traitées en trois séances suivant leur profondeur.

À chaque séance, le traitement concerne la totalité des sites (traitement bouche entière) mais sans rechercher lors des premières séances à instrumenter la partie apicale des poches parodontales (traitement fractionnéde la poche). Le protocole du TAP est mis en œuvre avec le générateur VCP de NSK et des micro-inserts parodontaux spécifiques.

ÉTAPE 1
La première consultation

L’enjeu lors de cette première consultation est de « reconnecter le patient avec sa bouche ». Il est informé sur la présence et le rôle pathogène du biofilm. La démonstration en bouche du brossage des dents, de la gencive, et de la façon précise de passer quotidiennement des brossettes au niveau des espaces interdentaires place le patient au centre du traitement et le responsabilise. Son implication personnelle et soutenue dans le traitement parodontal avec l’acquisition d’une hygiène buccale stricte doit être le pré-requis indispensable si l’on veut espérer une guérison à long terme (Fig.1, 2).

ÉTAPE 2
Examen du parodonte

Le praticien examine le parodonte selon 3 critères : « observation, palpation, sondage ». Observation de la teinte et de la texture du parodonte et des papilles interdentaires (Fig.3). Palpation digitale vestibulaire du parodonte. Le sondage parodontal permet de détecter et noter les poches parodontales supérieures à 4 mm. Le saignement au sondage.
 

Pour lire l'intégralité de cet article Dentoscope n°222, connectez-vous à votre espace ou abonnez-vous gratuitement ici.