Quels protocoles pour trois variations en Cfao ?

BRIDGE PROVISOIRE

Dans de nombreux cas nous réalisons des bridges provisoires lors de la pose des implants. C'est souvent une course contre la montre afin de mettre en place au plus vite cette prothèse suite à la chirurgie.

Étape N°1 : Prise d'empreinte + enregistrement du rapport inter-maxillaire. Nous réalisons l'empreinte à l'aide de transferts Open tray coping (Nobelbiocare) et Impregum (3M Espe).

Fig.11: Nous réalisons l'empreinte à l'aide de transferts Open tray coping et Impregum.

L'enregistrement du rapport inter-maxillaire est réalisé grâce à des transferts d'empreinte pop-up et le guide chirurgical qui est rebasé avec du silicone putty pour stabiliser le guide et enregistrer l'occlusion.

Fig.12: L'enregistrement du rapport inter-maxillaire est réalisé grâce à des transferts d'empreinte pop-up et le guide chirurgical qui est rebasé avec du silicone putty pour stabiliser le guide et enregistrer l'occlusion.

Étape N°2 : Montage en articulateur. Modèle coulé en plâtre Snow-white (Kerr), les transferts pop-up sont positionnés sur le modèle et le guide chirurgical rebasé permet de repositionner le modèle.

Fig.13: Modèle coulé en plâtre Snow-white, les transferts pop-up sont positionnés sur le modèle et le guide chirurgical rebasé permet de repositionner le modèle.

Étape N°3 : Réalisation du bridge provisoire. Le prothésiste adapte des cylindres provisoires (Temporary Abutment NobelBiocare) sur le modèle ;

Fig.14: Le prothésiste adapte des cylindres provisoires (Temporary Abutment NobelBiocare) sur le modèle...

et réalise le bridge provisoire en résine polymérisée sous contrôle de température et de pression ;

Fig.15: ... et réalise le bridge provisoire en résine polymérisée sous contrôle de température et de pression.

Étape N°4 : Finition. Après dégrossissage, le bridge est poli minutieusement afin d'obtenir un état de surface adapté pour une cicatrisation de qualité.

Suite au délai de cicatrisation, nous pouvons passer à la prothèse d'usage. La clef de voûte du traitement est de pouvoir transférer un maximum d'informations au laboratoire grâce au bridge provisoire. En effet, au fils des mois, la prothèse provisoire nous a permis de valider l'occlusion, le volume et l'esthétique.