Quels protocoles pour trois variations en Cfao ?

Cas N°3 : peu ou pas de perte de substance

Cette patiente nous a demandé de supprimer son stellite maxillaire, de retrouver un sourire harmonieux et de garder un maximum de dents. Après analyse de tous les paramètres, nous avons pu proposer à la patiente de conserver ses dents dans le secteur droit (de la canine à la deuxième molaire), de reconstruire le déficit au niveau de la 11 et de placer des implants en position de 12, 22, 24 26 et 27 (avec greffe de sinus).

Fig.48: Panoramique.
Fig.49: Photo pré-opératoire.

Suite à la réalisation d'un bridge provisoire de première intention et aux premiers aménagements (greffe sinus), les implants (NobelActive) sont mis en place.

Fig.50: Guide.
Fig.51: Planification chirurgicale.
Fig.52: Bridge 2e intention.
Fig.53: Vue occlusale.
Fig.54: Panoramique.

Après l'obtention de l'ostéointégration, nous transformons le bridge provisoire en bridge provisoire transvissé, suite à l'extraction des dents 21 et 23. Ce procédé permet d'obtenir une maturation des tissus avant l'empreinte pour les réalisations finales.

Fig.55: Bridge en place.
Fig.56: Maturation gingivale, vue occlusale.
Fig.57: Détail du bridge zircone céramisé (Procera Implant Bridge Zirconia).
Fig.58: Photo vue de face.
Fig.59: Vue occlusale.
Fig.60: Panoramique.

Photo à six mois : il apparaît un défaut au niveau de l'espace entre 11 et 12, nous décidons avec le prothésiste de rajouter de la céramique rose afin de fermer cet espace.

Fig.62: Photo finale.
Fig.63: Photo sourire.

Bibliographie

  • Ortorp A., Jemt T., Bäck T., Jälevik T. : « Comparisons of precision of fit between cast and CNC-milled titanium implant frameworks for the edentulous mandible » ; Int J Prosthodont, 2003 Mar-Apr ; 16 (2) : 194-200.
  • Abduo J., Lyons K., Waddell N., Bennani V., Swain M.-A. : « Comparison of fit of CNC-milled titanium and zirconia frameworks to implants » ; Clin. Implant Dent Relat Res ; 2011 Mar 17.

Dr Guillaume BECKER