L'arrêt du « processus de cicatrisation par élimination de l'organe dentaire »

Le rôle de praticien n’est pas de lutter contre une maladie, mais bel et bien d’aider le corps dans son action de protection des organes nobles et de survie. Notre comportement en tant que professionnel et la prise en charge du patient sont donc très différents de ce qui nous a alors été proposé depuis toujours… Explication.

Il a été expliqué dans un article précédent, que l’auteur considère la perte d’une ou plusieurs dents de façon naturelle (sans l’intervention d’un chirurgien dentiste), non comme une maladie, mais comme un moyen utilisé par l’organisme pour lutter contre une possibilité d’infection à distance, en somme, il s’agit du processus de CICATRISATION. Allant même jusqu’à affirmer que la perte d’une ou plusieurs dents de façon naturelle est un signe de BONNE santé (et non de maladie…) ! Le Dr PELÉ propose un article passionnant afin de mieux protéger l’organe dentaire.

Dr PELÉ