Technique directe pour la fermeture d’un diastème

Technique directe pour la fermeture d’un diastème

Pas à pas d’une approche réparatrice simple, rapide, prévisible et peu coûteuse.

Un diastème antérieur médian peut compromettre l’harmonie du sourire d’un patient. La fermeture de ce type de diastème est l’un des traitements les plus demandés en dentisterie esthétique. Le but ultime lors de la fermeture des diastèmes dentaires est d’établir un contact interproximal adéquat et de réaliser un profil d’émergence esthétique des dents respectives avec la papille interdentaire remplissant l’espace sous la zone du point de contact.

Il existe de nombreuses options de trai-tement pour la fermeture des diastèmes comme par exemple l’orthodontie, la dentisterie réparatrice et des actes pro-thétiques. Ce qui est appréciable dans l’approche réparatrice c’est qu’elle est à la fois la plus simple, rapide, prévisible et la solution la moins coûteuse.

Restaurations directes avec des résines composites

Les restaurations directes avec des ré-sines composites nécessitent une bonne habileté et l’engagement du clinicien à bien les réaliser. C’est une technique parfois difficile. Il faut s’entraîner lors de travaux pratiques qui permettent les meilleures opportunités et grâce à l’apprentissage, de se perfectionner dans toutes les étapes cliniques et ainsi de maîtriser l’ensemble des techniques. Avant d’effectuer ce type de procédure réparatrice, le clinicien doit posséder un sens aigu de l’observation pour visualiser les paramètres qui vont être nécessaires pour une excellente exécution (comme, par exemple, quelle sorte d’opacité, quelles formes, teintes, caractérisations, textures de surface adopter pour reproduire autant que possible des répliques de dents naturelles). Nous allons montrer un cas clinique étape par étape pour enseigner un protocole qui peut per-mettre d’obtenir un bon succès thérapeu-tique dans ce type de traitements.

Pour lire l'intégralité de cet article Dentoscope n° 194 cliquez ici.