Possibilités et limites du traitement implantaire en cas d’agénésie dentaire

Dr C. Salimon présenté par les Drs D. Chappard et B. Guillaume

L’anomalie dentaire qu’est l’agénésie est souvent la cause d’un déficit esthétique et fonctionnel. Le traitement implantaire peut s’avérer comme le traitement de choix de ces édentements et s’associer à l’orthopédie dentofaciale.

L’agénésie dentaire est définie comme une anomalie de nombre correspondant à l’absence d’une unité dentaire, en relation avec l’absence du germe correspondant. C’est la plus fréquente des anomalies rencontrées dans notre pratique quotidienne. Elle peut concerner les dentures définitives ou lactéales. Fréquemment responsable d’un déficit esthétique et fonctionnel, elle est isolée lorsqu’elle se limite à un ou deux organes dentaires. Au-delà, on la qualifie de multiple, unilatérale ou bilatérale, il peut s’agir d’hypodontie, d’oligodontie ou d’anodontie (De Coster et coll., 2009).