Cas d’un implant unitaire en zone comment planifier son geste ?

Cas d’un implant unitaire en zone comment planifier son geste ?

Le transfert précis en chirurgie de l’axe planifié et le forage guidé permettent d’optimiser le geste pour un résultat esthétique optimal.

Une patiente de 68 ans présente une atteinte carieuse profonde de la canine supérieure gauche relevant de l’extraction et d’un traitement implantaire. Le parodonte est fin et la zone exposée au sourire impose un haut rendement esthétique du résultat. Deux solutions sont envisageables pour conserver au maximum le volume osseux vestibulaire : soit l’implantation le jour de l’extraction associée à un comblement de l’alvéole, ou uniquement le comblement le jour de l’extraction. La décision sera prise lors de l’examen 3D.

PRÉPARATION DU SITE

À partir d’une empreinte alginate, un meulage de la dent (23) est effectué sur le modèle. Un appareil provisoire à base de nylon est réalisé, ainsi qu’un guide Accurator en résine bi-acrylique.

ACQUISITION TOMOGRAPHIQUE

La tomographie est réalisée à la deuxième consultation, jour du meulage de la dent jusqu’au niveau gingival. Le guide est dans un premier temps radiologique. Il transfère sur l’image la planification réalisée sur le modèle par forage. La tomographie, couplée au guide de situation, permet une planification précise (logiciel Accurator) et une prise de décision avec suffisamment d’informations sur la future position implantaire. Le logiciel permet un contrôle de cet axe et son optimisation.

Pour lire l'intégralité de cet article Dentoscope n° 195 cliquez ici