Le sourire : inclinaison des dents (Académie du Sourire)

 
Le sourire : inclinaison des dents (Académie du Sourire)

L’harmonie d’un visage s’apprécie en termes d’équilibres : équilibres des formes et des volumes, équilibre de l’inclinaison des dents. En image et en 5 minutes, comprendre ce qui se joueet comment conseiller au mieux les patients.

Pourquoi ça ne va pas ?

Lorsque l’on regarde la photo de gauche, les axes dentaires sont équilibrés : les centrales sont verticales, les latérales légèrement asymétriques, les canines à peine linguo-versées et les prémolaires un peu plus vestibulées. Le tout donne une composition dentaire très naturelle car ces légères différences d’axe ne se voient pas au premier coup d’oeil et rompent une monotonie géométrique. Cette inclinaison linguale, quand elle n’est pas trop marquée comme dans les cas de classe II d2, permet à la fonction canine de s’exercer sans pente trop forte.

Dans le photomontage de droite, la projection vestibulaire de 13 est très marquée. Elle déstabilise visuellement et attire le regard de l’observateur de manière agressive. Dans ce cas, cette canine est afonctionnelle, le relais étant pris par la première prémolaire. Quand il existe un manque d’espace dévolu aux dents et que celles-ci cherchent leur place en se chevauchant, le rythme des inclinaisons est rompu et l’effet esthétique est souvent désastreux. La régularité renforce l’harmonie, la trop grande régularité amène la monotonie géométrique, l’absence de régularité créée les tensions visuelles.
L’observation de jolies compositions dentaires naturelles nous renseigne sur l’absence de régularité et de symétrie strictes. Seules les compositions dentaires prothétiques arrivent malheureusement à ce résultat !

Quelle est la meilleure solution ?

En présence d’un axe aberrant, qu’il soit vestibuloversé ou linguoversé, la meilleure solution est souvent l’orthodontie si l’on veut être le plus économe possible de tissu dentaire et retrouver une fonction harmonieuse. Dans certains cas de lingoversion et si les dents sont dyschromiées, usées, atteintes, des appositions de composites en technique directe ou de facettes, pourront résoudre le problème.
Quoiqu’il en soit, les problématiques d’angulation signent souvent une tension au niveau occlusal et une correction uniquement cosmétique ne résout pas le problème de fond. Encore une fois, une approche globale des problèmes dentaires permet de travailler sur les causes et non pas uniquement sur les conséquences.
Toute la difficulté pour le praticien est de convaincre son patient que la solution orthodontique est souvent la meilleure !

Description de la normalité

Généralement, les incisives centrales sont verticales, du moins dans une vue de face, les incisives latérales peuvent commencer à légèrement basculer, et ce sont les canines qui vont s’incliner plus franchement dans le sens distomésial. Elles donnent le rythme aux prémolaires et molaires.

Par Dr Jean-Christophe Paris