"Mieux prendre en charge le saos

interview

Dr. Christine Boehm-Hurez

Alors qu’une grande journée multidisciplinaire sur « L’enfant, l’adolescent et le sommeil » se prépare, le Dr Boehm-Hurez nous rappelle les objectifs de la SFMDS.

Qu’est-ce que la SFMDS ?

La Société française de médecine dentaire du sommeil a été constituée en mai 2012. Elle est issue du Diplôme Inter-Universitaire TOSSAOS (Traitement odonto-stomatologique du syndrome
d'apnées obstructives du sommeil), formation proposée depuis 2009 en partenariat avec le CHU Pitié-Salpêtrière AP-HP-UFR d'Odontologie Paris 7, le CHU Saint-Antoine AP-HP-Université Pierre et Marie Curie Paris 6 et le CHU d’Angers. Les anciens étudiants de ce DIU ont eu l’idée de se réunir au sein d’une société scientifique afin de promouvoir « par tout moyen toute question ayant trait à la recherche, la pratique, la formation, l’échange et la diffusion de la connaissance et des travaux médicaux et scientifiques, dans le domaine de la médecine dentaire du sommeil ». La SFMDS a donc la particularité de réunir différents spécialistes parmi ceux qui prennent en charge les pathologies du sommeil – les 125 membres sont pneumologues, ORL, odontologistes, orthodontistes, chirurgiens maxillo-faciaux, cardiologues, endocrinologues, neurologues, psychiatres, médecins généralistes, pédiatres, diététiciens, nutritionnistes, kinés.
D’ailleurs, son président, le Pr Michel-Christian Ouayoun, est ORL. Le vice-président, le Pr Robert Garcia, et moimême, secrétaire générale, sommes orthodontistes.

Quels sont ses objectifs ?

• Informer sur ce problème de santé publique qui peut notamment être responsable de fatigue, de somnolence, d’un sommeil non réparateur avec perturbation de la qualité de vie et un risque augmenté d’accidents sur la voie publique ;

• former les praticiens des spécialités concernées à l’exercice de la médecine dentaire du sommeil ;

• promouvoir des réseaux de soins. L'approche pluridisciplinaire étant indispensable pour assurer une bonne prise en charge des patients ;


• mettre en place une activité de recherche clinique.


Qu’est-ce que le SAOS et quel est le rôle de l’orthodontiste dans sa prise en charge ?

C'est une pathologie méconnue et qui concerne pourtant tant les enfants, les adolescents que les adultes. Elle est encore insuffisamment prise en charge par notre profession. Un enfant qui
respire par la bouche, par exemple, doit attirer notre attention. Si, en plus, il dort la bouche ouverte et ronfle, voilà des signes d’appel qui peuvent entraîner des apnées du sommeil. Les orthodontistes ont un rôle important dans le dépistage et la mise en place de traitements précoces chez l’enfant et sont amenés dans certains cas sévères chez l’adolescent et l’adulte à proposer
des traitements associant l’orthodontie et une chirurgie maxillo-mandibulaire.


Quelles actions menez-vous pour mieux faire connaîtrele SAOS ?

Notre association prend de l’ampleur. Sur le plan universitaire, un partenariat avec l’association universitaire d’odontologie Garancière permet de former les praticiens à la pose d’orthèses
d’avancée mandibulaire (OAM). D’autre part, en tant que membre associé de la FFO, nous proposons depuis de nombreuses années une séance dédiée à l’apnée du sommeil pendant les
Journées de l’Orthodontie. Nous préparons également deux grandes journée multidisciplinaires, l’une fin 2019 - le 7 décembre à Paris – l’autre en 2020 - la date n’est pas encore fixée.


Pouvez-vous nous en dire plus ?

La journée multidisciplinaire du 7 décembre est une initiative de la Société française d’orthopédie dento-faciale (SFODF) qui a invité la SFMDS comme partenaire sur le thème « L’enfant, l’adolescent et le sommeil ». On y abordera notamment la respiration dans le sommeil, la prise en charge de l’obésité (comorbidité associée) ou encore la prise en charge orthodontique et chirurgicale.

EN SAVOIR PLUS :
http://www.sfmds-sommeil.org/
http://www.sfmds-sommeil.org/journee-multidisciplinaire-sfodf-et-la-sfmds
 

E.V