L’environnement du cabinet

Au-delà de l’achat du matériel, l’ouverture d’un cabinet d’orthodontie moderne représente aujourd’hui un investissement lourd qui ne doit rien laisser au hasard.

Nombre de normes et d’obligations doivent être strictement respectées en amont comme en aval pour le contrôle et l’entretien permanent du matériel et des locaux, ce qui place le praticien dans la position du chef d’entreprise avec la gestion de son personnel et ses obligations thérapeutiques. Emplacement, signalisation, accessibilité et sécurité, matériaux, équipement… De quelles pièces le cabinet doit-il se combiner ? Orthophile dresse la composition a minima du cabinet pour un démarrage en conformité.

Le dossier complet de 10 pages dans Orthophile n° 34, décembre 2013-janvier 2014.