Racheter un cabinet : mode d’emploi

Quel est le bon prix pour un rachat de patientèle ? Quel contrat établir ? Voici les deux principales questions à se poser au moment d’acheter une patientèle. Éléments de réponse pour un rachat sans faux pas.

À l’heure où les praticiens commencent à manquer, beaucoup se demandent s’il est encore intéressant de racheter une patientèle. Ces rachats présentent une série d’avantages non négligeables :

• Acheter une patientèle revient aussi à acheter un cabinet clef en main : relations fournisseurs, salariés/assistante, patients, installations, aménagements, matériel etc. tout est déjà là. Vous n’aurez qu’à améliorer l’existant au besoin.
• Il est très fréquent que le praticien cédant accompagne l’acheteur, lui permettant de bénéficier de son expérience technique, de sa connaissance de la patientèle, mais également de la gestion du cabinet.
• Le coût d’acquisition d’une patientèle n’est au fond pas très élevé et se finance assez aisément.
• D’un point de vue purement fiscal, acheter sa patientèle permet aussi de réduire l’assiette de la plus-value en cas de cession ultérieure.

En savoir plus en lisant l’article « Racheter un cabinet : mode d’emploi » dans le magazine Orthophile n°38 du mois de Septembre 2014