Intérêt des minivis en orthodontie

Ce système fiable permet de dépasser le cadre traditionnel des traitements orthodontiques. Il est peu coûteux et peu douloureux pour le patient. Autre avantage, et non des moindres : la durée réduite du traitement.

Depuis toujours, l’ancrage a constitué une préoccupation majeure pour les orthodontistes et une notion primordiale. Nous déplaçons des dents unitairement ou par groupes lors de nos traitements. À chaque fois que nous allons effectuer un déplacement dans un sens, nous allons créer une réaction dans le sens opposé. Comme l’énonce la troisième loi de Newton : il n’y a pas d’action sans réaction, nous allons alors déplacer les dents ou la dent d’ancrage dans le sens opposé à notre direction de traction. L’ancrage est donc un préalable au traitement d’orthopédie dentofaciale et on ne peut concevoir un traitement, aujourd’hui encore plus qu’hier, sans avoir profondément pensé à l’ancrage : à quelle arcade doit-il être renforcé et au niveau de quel groupe dentaire ? Les Drs Igal NAHMIAS et Serge ZAGURY nous apportent des éléments de réponse.

Drs Igal NAHMIAS et Serge ZAGURY