Découvrir et approfondir l’orthodontie adulte

 
Découvrir et approfondir l’orthodontie adulte

L’Académie d’orthodontie forme depuis maintenant trois ans les orthodontistes aux dernières techniques de l’orthodontie adulte. À l’occasion de cet anniversaire, Orthophile dresse un bilan d’étape, en compagnie de ses deux fondateurs Guillaume Joseph et Sébastien Nicolas.

C’est avant tout l’histoire de deux praticiens partageant une vision commune. Une relation de presque quinze années passées à enseigner dans les facultés et à sillonner le pays pour présenter des cas, partager leurs expériences et participer à de nombreuses conférences. Et même s’ils n’ont paradoxalement jamais travaillé ensemble dans le même cabinet, Guillaume Joseph et Sébastien Nicolas, tous deux membres de plusieurs sociétés scientifiques comme la SFODF, sont depuis longtemps associés dans l’apprentissage et la formation. « Nous avons un parcours assez similaire, nous confie Guillaume Joseph. Nous avons tous les deux coutume d’essayer de nouveaux systèmes, expérimenter de nouveaux protocoles, puis de partager nos idées. Nous avons mis tout notre travail, tous nos cas et toutes nos présentations en commun. C’est de là que le projet de mettre une formation sur pied a émergé.»

Intégration à l’Académie du Sourire

Alors quand Jean-Christophe Paris, de l’Académie du Sourire, contacte Guillaume Joseph pour lui proposer de rejoindre le Continuum à Aix-en-Provence, c’est tout naturellement qu’il propose à Sébastien de le suivre dans l’aventure. « Cela nous a ouvert beaucoup de portes et nous a facilité pas mal de choses au démarrage », poursuit Guillaume Joseph.

Une structure à taille humaine

Trois ans plus tard, les effectifs sont montés à quinze, beaucoup plus près de l’objectif initial de 20 personnes maximum. Pas plus, pour Guillaume Joseph qui insiste sur ce point : « Notre structure fonctionne très bien en petit comité ; et ces effectifs réduits nous permettent de nous concentrer sur la qualité. Les gens qui suivent la formation présentent des travaux, de l’analyse d’article, de l’analyse de conférence, des cas qu’ils vont traiter pour qu’on discute des plans de traitements ou des cas en cours ou des cas qui sont terminés. Cela implique de nombreux échanges entre les participants.» « Les grandes conférences, comme celles qui sont proposées au JO par exemple ne permettent pas ce genre d’interactivité », confirme Sébastien Nicolas.

Chaque session décomposée en 5 modules de 3 jours propose des cours magistraux, des études de cas, des TP et des interventions extérieures de spécialistes et de conférenciers. « Cette organisation nous permet d’étudier toutes les relations avec les autres disciplines de la dentisterie. Nous ne nous adressons qu’à des praticiens exclusifs qui ont déjà des acquis suffisants en orthodontie. Nous n’abordons que des techniques avancées », explique Sébastien Nicolas.

C’est en effet une des spécificités de cette formation qui ne concerne que l’orthodontie adulte. Elle aborde la discipline de manière complète, du diagnostic à la contention, en passant par le management et l’intégration dans le cabinet avec les techniques linguales, par gouttières, et multi bagues.

« Cela permet de compléter ce qui manque dans certaines facultés au niveau de la formation en orthodontie adulte. Les formations initiales sont orientées sur l’enfant et beaucoup moins sur les nouveaux domaines qui ont trait à l’adulte », selon Guillaume Joseph.

Une formation spécifique unique en son genre

« L’orthodontie adulte est plus compliquée, et fait appel à des notions, des appréhensions différentes. Les patients adultes sont de plus en plus soucieux de leur esthétique, et l’orthodontie adulte se démocratise et se développe. Aujourd’hui environ 40% des patients qui se présentent dans nos cabinets sont adultes. C’est tout un nouveau monde de pensée qu’il faut découvrir, détaille Sébastien Nicolas. L’orthodontie adulte demande une formation longue, un peu à part. Il n’en existe d’ailleurs pas d’autres à notre connaissance. » Une formation unique et surtout indépendante. Une liberté à laquelle les deux fondateurs tiennent particulièrement : « Beaucoup de formations sont sponsorisées par des labos aujourd’hui. Ce qui n’est pas notre cas. Nous faisons de l’échange entre cliniciens, totalement indépendant des marques, explique Guillaume Joseph. On travaille avec eux bien sûr, comme pour notre cours sur Invisalign, mais nous sélectionnons uniquement ce que nous voulons. Ça nous permet de dire aux praticiens qui viennent à nos formations : ça on l’a testé, ça, ça marche, ça, ça ne marche pas, etc. »

Formation continue et développement du cabinet

« Il n’y a aucune obligation réelle à la formation continue, et aucune sanction. Il faut donc donner envie aux praticiens de voir de nouvelles choses. Nous voulons attirer les praticiens qui ne se forment jamais autant que ceux qui se forment tout le temps », précise Sébastien Nicolas.

Pour Guillaume Joseph, la formation à l’orthodontie adulte présente d’autres avantages : « En ce moment les gens sont assez frileux pour faire des formations, pour investir. Mais d’un autre côté l’orthodontie adulte ne sera pas concernée par les plafonnements dont tout le monde parle en ce moment, et donc avoir cette corde à son arc ajoute quand même une certaine sécurité. Nous sommes le seul cours sur l’adulte totalement indépendant, et ça c’est quand même une force pour nous. »

Les principaux thèmes abordés :


- Nouvelles technologies 3D pour favoriser l’analyse et le traitement des cas
- L’orthodontie linguale
- L’approche parodontale et l’implantologie qui ont trait avec l’ODF.
- Les cas orthochirurgicaux avec des chirurgiens qui viennent présenter leur façon de travailler.
- Des cours sur la technique Invisalign, sur la pose des mini-vis, sur les apnées du sommeil...
- Tout ce que la dentisterie esthétique peut apporter à l’orthodontie et comment exploiter les deux disciplines pour mieux traiter les cas.
- Contention et maintenance des cas et un cours du Dr. Binhas pour expliquer comment intégrer l’orthodontie adulte dans son cabinet.
-Programme et inscriptions sur academie-orthodontie.fr