L’évolution cosmétique de l’éclaircissement au fauteuil

blancone

Le procédé photochimique utilisé génère de l’oxygène singulet pénétrant plus rapidement et plus efficacement la structure dentaire.

La directive européenne 84/2011 a défini de nouvelles réglementations sur l’éclaircissement dentaire, interdisant les produits à plus de 6 % de peroxyde d’hydrogène. Les protocoles au fauteuil ont longtemps été une véritable option de choix pour les patients et les praticiens. Cependant, depuis la baisse des concentrations établie par la directive européenne, de nombreux inconvénients obligent aujourd’hui les cabinets à s’éloigner de cette technique... Ces défis au sein de la profession ont incité les fabricants à développer des technologies innovantes pour fournir un résultat toujours plus efficace, rapide et prévisible au fauteuil, sans la nécessité de protéger les gencives et sans les effets secondaires classiques des systèmes d’éclaircissements traditionnels.

Temps de contacts réduits.

La nouvelle composition exclusive brevetée des gels de BlancOne exploite l’énergie lumineuse (photons) et l’amplifie au moyen de substances photo-sensibles et de catalyseurs chimiques, permettant de déclencher des réactions photo- chimiques à une vitesse et une efficacité très satisfaisantes. Le procédé photo- chimique utilisé génère de l’oxygène singulet qui pénètre la structure dentaire. Sa forme atomique non radicalaire est capable d’atteindre les pigments en produisant une action oxydante beaucoup plus rapide, plus profonde et plus sûre par rapport aux réactions des radicaux libres générées par les systèmes d’éclaircissements traditionnels.

Témoignage du docteur Michel Abbou
LE PRINCIPAL AVANTAGE EST SON EFFICACITÉ

C’est un protocole innovant depuis l’imposition réglementaire restrictive des produits utilisables à cet effet. Je l’utilise pour tous les patients motivés par un éclaircissement « soft » à « prononcé » des dents naturelles impliquées dans leur sourire.
J’apprécie sa facilité d’utilisation ainsi que sa modularité en fonction des effets recherchés et du temps que le patient est
prêt à consacrer à ce type de traitement. Le principal avantage est son efficacité indéniable associée à une absence d’effets délétères collatéraux, y compris en termes de sensibilités pour le patient.

Témoignage du docteur Gabriel Tedgui
J’APPRÉCIE LA RAPIDITÉ DE CES TRAITEMENTS

J’ai choisi ces produits sur une recommandation d'un collègue, et j'ai aimé leur simplicité tout en garantissant des résultats au top. Nous proposons ces traitements aux patients, à la suite d’un simple détartrage, pour un effet d'éclaircissement dentaire. J’apprécie la rapidité de ces traitements, leur simplicité, l’absence de sensibilités et les résultats garantis.

Témoignage du docteur Christian Pignoly
LE GEL A UNE BONNE CONSISTANCE ET UNE BONNE ADHÉSION

J'utilise ce produit depuis quelques mois. Je l'ai choisi car j’étais un fervent partisan de l'éclaircissement au fauteuil. Du fait de la législation qui a limité la concentration des gels de peroxyde d'hydrogène à 6 %, j'ai supprimé cette technique de mon exercice professionnel, ne trouvant pas de produit suffisamment efficace. Avec ces traitements, j'ai retrouvé un intérêt à la technique au fauteuil et en plus sans protection gingivale.
Je l’utilise en association avec la technique ambulatoire pour pérenniser le résultat. Son efficacité est certaine, et le résultat obtenu après une séance nous permet de finaliser le traitement par gouttière plus rapidement. Le gel a une bonne consistance et une bonne adhésion à la dent, avec même une certaine difficulté à éliminer la couleur rouge.

Témoignage du docteur Maurice Elmosnino
« QUI SE PLAINDRA DE S’AFFRANCHIR DE LA DIGUE PHOTOPOLYMÉRISABLE » ?

Depuis que quelques-uns parmi nous avions testé au milieu des années 80 la technique de Torres Zaragoza, que de progrès ! Nous utilisions un PH extrêmement concentré et chauffé, un protocole complexe et fastidieux. Lentement se sont répandus et simplifiés d’autres procédés, au fauteuil (in office) puis à la maison (at home). Au fauteuil, les concentrations élevées, en ambulatoire, les concentrations faibles.

S’il est un domaine de la dentisterie où les résultats ne sont que rarement parfaitement prévisibles, c’est bien celui du blanchiment, et les techniques d’éclaircissement, aussi performantes et astucieuses soient-elles, ne sont pas encore pleinement comprises, quoi qu’on en dise. Pourtant, c’est bien de la maîtrise de l’action ou des interactions chimiques au sein du système biologique dentaire dont dépendent nos succès présents et à venir. La teinte de base restant inchangée, c’est la luminosité qui change et s’améliore dans le sens de l’éclaircissement. Ce qui précise d’emblée le but de l’entreprise : passer d’une structure initiale plus ou moins foncée à une structure plus claire.

Les offres ne manquent pas. Difficile parfois de s’y retrouver. Si un examen clinique préalable s’impose avant un quelconque protocole, pour en définir les indications, il n’existe pas à ce jour d’interaction médicamenteuse avec
les produits d’éclaircissement dentaire. Par volonté de prudence extrême, l’évolution de la réglementation européenne, traduite en droit français, interdit les produits contenant plus de 6 % de peroxyde d’hydrogène. J’ai été ce que l’on appelle bêta-testeur pour un certain nombre de produits de la sphère dentaire. Je le suis actuellement pour BlancOne, au même titre que d’autres confrères. C’est un exercice qui demande compétence, expérience et disponibilité. Les chirurgiens-dentistes doivent demeurer in fine les seuls acteurs en mesure de valider les performances, assumant seuls la responsabilité des traitements.

Actuellement, et depuis quelques mois, BlancOne facilite grandement mon exercice dans les domaines cosmétique et esthétique. Les progrès apportés par les procédures innovantes de la marque ne sont pas discutables. Avec des concentrations faibles de peroxyde d’hydrogène, des temps d’exposition aux Leds courts, nous obtenons régulièrement des résultats pour le moins comparables à ceux obtenus avec des peroxydes forts, peroxydes isolés des muqueuses par une barrière protectrice qui se doit étanche. Qui se plaindra de s’affranchir de la digue photopolymérisable ? Qui se plaindra de la facilité du protocole associée à l’absence d’effet secondaire ? Qui se plaindra de résultats rapides et évidents, au point que des photos préopératoires ne me semblent plus indispensables ? Une amélioration à souhaiter ? Que les résidus colorés rouges du gel s’éliminent rapidement et totalement. BlancOne a sa place dans
la dentisterie moderne, rapide, simple et fiable.

Témoignage du docteur Philippe Desmas
J’APPRÉCIE L'ABSENCE DE SENSIBILITÉS POUR LE PATIENT

J’utilise ce produit depuis mai 2017 après avoir visité le stand de la marque lors de l'exposition de Cologne. Je le propose après un détartrage (Click). Il faut réussir dans un premier temps à convaincre son patient qu'il va obtenir un éclaircissement, sans douleurs, et en seulement 10 minutes, sans utiliser de protection gingivale. J’utilise également les autres traitements plus intensifs (Touch ou Home) pour des demandes cosmétiques ainsi que lors de reconstitution esthétique afin d'harmoniser un sourire.
J’apprécie en premier lieu l'absence de sensibilités pour le patient, mais aussi la facilité d'utilisation, la rapidité d'action et l'absence de protection gingivale. La diversité des produits assure de répondre aux désirs, bien souvent différents, de nos patients.
 

BlancOne
CAPITAL SANTÉ - distributeur exclusif Tél.:0626736950/0626965661 @ : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   3w : blancone-france.com