GC Ortho / BioActive Light : un fil orthodontique à mémoire de forme

 
GC Ortho / BioActive Light : un fil orthodontique à mémoire de forme

BioActive Light donne le choix de démarrer les traitements avec un fil de grosse section (.020 x.020 et bientôt.018 x .018) Il s’agit d’un fil orthodontique en nickel titane à mémoire de forme développé en 2016 par TOMY Inc. au Japon.

Le cahier des charges était simple, mais relevait d’une prouesse technologique : obtenir à partir d’un arc de grosse section (.020"x .020"), des propriétés biomécaniques (forces, superplasticité et mémoire de forme) équivalentes à des fils de petites sections Initialloy .014" (50 gf)* sur les incisives, Initialloy .018" (150 gf)* sur les secteurs latéraux et un Initialloy.020" (230 gf)* sur les molaires.

Ces forces développées suivent au plus près celles conseillées par Le Professeur J.Jarabak** pour déplacer des dents en fonction de leur racine.

Cette technologie des alliages à mémoire de forme est parfaitement maîtrisée au Japon par le fabricant Tomy Inc. Ils ont développés, à la fin des années 1980 avec le Professeur Fujio Miura***, les premiers alliages orthodontiques en nickel titane à mémoire de forme, reconnus dans le monde entier et vendus chez GC Orthodontics sous le nom de BioEdge. Les principales propriétés de ces arcs carrés ou rectangulaires sont :
- forces constantes,
- forces légères et connues.
La consécration est obtenue en 1992 avec la création du premier arc à mémoire de forme, exprimant des forces légères et constantes progressives, du point inter-incisif jusqu’aux secondes molaires (de 100 g à 300 g). Ces arcs sont vendus sous le nom de BioActive chez GC Orthodontics (BioForce par Tomy Int. en Asie). BioActive Light développe 50 g de moins que le BioActive sur toute l’arcade pour un arc .020" x .020"

BioActive Light donne aujourd’hui le choix à l’orthodontiste de pouvoir commencer son traitement avec un fil de grosse section en ayant l’assurance d’apporter au patient un confort similaire à un fil rond tout en contrôlant immédiatement le torque, limitant ainsi les effets parasites.

Afin de bénéficier pleinement de l’effet à mémoire de forme, l’arc peut être refroidi (bombe cryogénique) pour une insertion plus aisée dans les encombrements sévères.

* : à 32,5°C
** : Chair of the Orthodontics Department at the Loyola Dental School and
University of Chicago
*** : Professor and Chairman of the 1st Department of Orthodontics of the Tokyo Medical and Dental University 1962-1991