Primescan de Dentsply Sirona - Des empreintes optiques de précision

Des

Ce nouveau scanner intra-oral s’adapte à différents types de flux de travail numériques.

Le nouveau scanner intra-oral Primescan de Dentsply Sirona, doté d’une nouvelle technologie, réalise des empreintes optiques de précision, y compris pour les maxillaires complets. Les scans obtenus offrent de nombreuses possibilités à l’utilisateur, car Primescan est conçu pour différents types de flux de travail numériques : avec le laboratoire ou au sein du cabinet équipé d’une usineuse. Les interfaces validées simplifient la procédure et offrent au dentiste une souplesse d’utilisation.

Des scans d'une profondeur pouvant atteindre 20 mm
Les surfaces dentaires sont scannées à l’aide de capteurs haute résolution et d’une lumière à ondes courtes. Au cours de cette étape, jusqu’à un million de pixels 3D sont saisis à la seconde. L’analyse optique de contraste haute fréquence permet de calculer ces pixels avec une grande précision. Primescan scanne aussi les zones profondes (jusqu’à 20 mm). Ceci permet d’effectuer également la prise d’empreinte optique dans le cas de préparations sous-gingivales ou particulièrement profondes. Toutes les surfaces dentaires ou presque sont saisies, même lorsque le scannage est effectué sous un angle très aigu.

Unité de prise d'empreinte primescan AC
Afin de pouvoir suivre facilement le scannage en cours et évaluer immédiatement le modèle, l’utilisateur dispose d’un écran tactile posé sur l’unité de prise d’empreinte Primescan AC. Cet écran étant inclinable, son positionnement est toujours optimal et ergonomique. Son utilisation est intuitive pour le praticien et confortable pour le patient.

Les zones critiques sur le plan hygiénique, souvent difficiles à nettoyer, peuvent être préparées facilement, ra-pidement et en toute sécurité grâce aux surfaces uniformes du scanner et de son unité de prise d’empreinte.

Un vaste champ d'indications
Pour les implantologistes, il est aisé d’effectuer la prise d’empreinte d’arcades édentées ou comportant des implants, et pour les orthodontistes d’obtenir le rendu détaillé des tissus mous sur les scans (palais, freins). La prise d’empreinte est très rapide : celle du maxillaire complet, élaboration du modèle virtuel comprise, est achevée en deux à trois minutes.

Logiciel connect et cerec 5
Le concept utilisé étant modulaire, il répond aux attentes de chaque cabinet dentaire. Le modèle 3D numérique peut être transmis directement au laboratoire avec le nouveau logiciel Connect (ex-Sirona Connect) ou être traité avec un autre logiciel, par exemple pour la planification d’un traitement en orthodontie ou en im-plantologie. La nouvelle plateforme « Connect Case Center Inbox » permet à des laboratoires du monde entier de s’y connecter. Cette option permet de réceptionner facilement les données des scans validés, mais aussi de la caméra Omnicam, en vue de leur traitement ultérieur avec les logiciels et les flux de travail souhaités. La restauration peut aussi être conçue et fabriquée au cabinet avec le nouveau logiciel Cerec version 5.

Pour lire l'intégralité de cet article Dentoscope n°205, abonnez-vous gratuitement ici ou connectez-vous à votre espace

Publicités

Clinique

Mesurer la stabilité primaire de l'implant
03 Déc 2019 11:32

OSSEO 100 DE NSK

L’opération consistant à mesurer l’ISQ (Implant Stability Quotient) permet de planifier la date de mise en charge de l’implant.

Traitement d'une péri-implantite
03 Déc 2019 11:05

THÉRAPIE LASER

Protocole opératoire sur un implant unitaire mettant en oeuvre le laser Erbium-YAG et le laser Diode.

Cabinet

Faut-il s’associer en couple ?Faut-il s’associer en couple ?
11 Déc 2019 15:40

vie pro

Nous sommes allés à la rencontre de couples de chirurgiens-dentistes qui ont fait le choix (ou pas) de s’associer. Sans tabou, ils livrent leur opinion sur cette décision engageante.

Les congés maternité du chirurgien-dentiste libéralLes congés maternité du chirurgien-dentiste libéral
04 Déc 2019 15:47

droit

A défaut de pouvoir vivre d’amour et d’eau fraiche, il est important pour une praticienne qui attend un enfant de se pencher sur les modalités de son congé maternité, aussi bien quant à sa durée qu’au montant des indemnités à percevoir.

Orthodontie

"Mieux prendre en charge le saos
25 Sep 2019 16:47

interview

Dr. Christine Boehm-Hurez

Alors qu’une grande journée multidisciplinaire sur « L’enfant, l’adolescent et le sommeil » se prépare, le Dr Boehm-Hurez nous rappelle les objectifs de la SFMDS.

Une patricienne plurielleUne patricienne plurielle
25 Sep 2019 16:30

cabinet du mois

Dr. Cazenave

"Il n'y a rien de pire que de se forcer pour parvenir à un objectif. Il faut être tenace mais sans s'abstenir. Je ne crois pas au hasard : on sème insconsciemment des petits cailloux sur nos chemins, ils nous guident. »