PAN – Ceph – 3D : il fait tout !

Ce concept modulaire et évolutif met à votre disposition toutes les options possibles, de l’imagerie panoramique 2D à l’analyse céphalométrique jusqu’à la tomographie volumique à faisceau conique.

Il offre la possibilité de balayage volumétrique de l’ensemble des arcades dentaires et la technologie MRT (Morphology Recognition Technology) ajoute le « Plus » apporté par la technologie de l’analyse morphologique. L’avantage d’une plateforme ouverte réside dans le fait qu’on peut le faire évoluer à n’importe quel moment. Si au début vous n’avez besoin que d’un appareil de radiographie panoramique 2D, « Hyperion X9 » permet d’effectuer de multiples examens en deux dimensions, aussi bien conventionnels qu’avancés. Quand il faut intégrer des options céphalométriques et des radiographies volumétriques 3D, les fonctions supplémentaires de la plateforme « X9 » peuvent être mises à jour de façon très simple et rapide.

ON AIME
• Le champ de vision étendu (FOV) qui arrive jusqu’à 13 cm de hauteur.
• La console virtuelle.
• La détermination automatique des facteurs d’exposition.
• L’évaluation des données en temps réel.
MYRAY
la gamme complète comprend des appareils radiographiques à haute fréquence, des capteurs numériques Wireless, des appareils de radiographie panoramiques, des caméras intra-orales, des lampes à polymériser, des systèmes radiologiques CB3D et des logiciels dédiés.

Témoignage du Dr Bernard MARQUET (98)

70 % de moins en terme d’irradiation

J’utilise ce produit depuis juillet 2013. Précédemment, je me servais du « Dbswin » de la marque « Gendex ». J’ai choisi ce logiciel (« iRys » et « Hyperion X9 » de « MyRay ») car il a d’abord été créé pour les radiologues et qu’il permet de gérer les radiographies périapicales, panoramiques, « Cone Beam », ATM, téléradio en irradiant 70 % de moins les patients grâce à sa puissance de calcul. Parmi ses atouts, j’apprécie la proximité géographique de ces concepteurs, l’Italie étant plus proche que l’Asie si besoin de SAV. Il permet d’avoir en un seul lieu toute la radiologie numérique évitant aux patients des déplacements inutiles, la sécurité des examens radiologiques 3D et pour les praticiens de mon cabinet, une réactivité appréciable pour offrir l’ensemble des soins qu’on peut réaliser en 2014. Comme pour tous les dispositifs 3D, il y a beaucoup de données à gérer et il faut donc avoir un réseau informatique au niveau, réseau « Gigabits » et serveur NAS pour l’utiliser. Je tiens à souligner que cela fait 30 ans que je travaille avec cette entreprise et que j’apprécie leurs compétences et leur professionnalisme.

Témoignage du Dr Jean CHATELET (64)

J’aime son look design

J’utilise le système « Hyperion X9 » depuis janvier 2013. Précédemment, je m’étais équipé d’un appareil radio panoramique en mars 93. En janvier 2009, ayant décidé de passer à une dentisterie plus globale, j’ai acquis une radio 3D dont j’ai apprécié les avantages tant au niveau diagnostic et thérapeutique, qu’au niveau de l’impact psychologique sur ma patientèle. Toutefois, pratiquant l’implantologie et la chirurgie de reconstruction osseuse, j’ai vite été limité par le champ de vision réduit 4x4 ou au mieux 4x8 ; ce qui augmentait considérablement le nombre de clichés et donc l’inconfort du patient et son irradiation. Jai donc acquis « l’Hyperion X9 » de chez « MyRay ». Je possède aussi leur capteur numérique « Xpod » sans fil, très pratique, et qu’on peut utiliser sur plusieurs fauteuils. J’utilise aussi leur caméra intra buccale.

J’ai choisi le système qui permet grâce à ses deux capteurs de réaliser des examens 2D et 3D tout en préservant la qualité intrinsèque des clichés, et ce, avec des champs de vision adaptables aux différents cas cliniques. Ce système est d’une utilisation très agréable et logique avec un logiciel (iRys) dédié très simple. De plus, j’ai apprécié son caractère évolutif avec la possibilité d’ajouter un bras céphalométrique sans avoir à changer la machine. J’aime le « look très design » de la machine, d’ailleurs primée par deux fois en 2012 et 2013. Le positionnement du patient est aussi sécurisant ; il reste en permanence face à face avec l’opérateur qu’il peut toujours voir, si nécessaire. L’examen est rapide (9 secondes), la position du patient est stable, du fait du bon système de calage du crâne et du menton. Cela est important pour les patients anxieux, claustrophobes ou agités, ainsi que pour les enfants ou les personnes âgées. Le positionnement patient se fait par guidage laser, mais dispose également du système « Scout » qui propose, avant le déclenchement de l’examen radio, une image de repère et de contrôle bidimensionnel servant à définir avec précision la région à examiner. Un simple clic permet d’ajuster un positionnement légèrement décalé. Cela garantit aussi une acquisition rapide et précise. La procédure de prise de cliché se fait sereinement et rapidement pour une certitude de réussite. L’autre gros avantage est dans la précision du diagnostic thérapeutique dans tous les domaines de notre pratique quotidienne. Un produit que je conseille vivement à tous les praticiens !

Témoignage du Dr Christophe fontaine (74)

Un large champ de vision

Je suis utilisateur depuis décembre 2013. Par le passé, j’ai testé le « Combi Panoramique 2D / Céphalométrie Gendex », les 3D étaient réalisées par un cabinet de radiologie. J’ai opté pour ce « Hyperion X9 » de « MyRay » pour plusieurs raisons :

• La panoramique : la triple motorisation permet une image panoramique précise sans zone d’ombre sur l’ensemble de l’arcade.
• La céphalométrie : plusieurs tailles de champs sont à disposition, l’acquisition est rapide.
• Le « Cone Beam » 3d : c’est un outil devenu indispensable dans une pratique implantaire quotidienne. Le fait de l’avoir à disposition au cabinet permet de proposer un diagnostic et une planification dès la première consultation. Il est également très utile dans la recherche et le diagnostic de pathologies périradidulaires, que ce soit les lésions apicales ou les fractures radiculaires.
• Sa place est également indiscutable dans l’établissement de la position tridimensionnelle d’une dent incluse.
• C’est un outil de diagnostic, de planification mais également un élément indispensable du point de vue médico-légal.

J’apprécie particulièrement :

• Le large champ de vision (FOV) de H8 x L11 (qui est disponible aujourd’hui jusqu’à 13 cm de hauteur) permettant une acquisition bi-maxillaire en arcade complète.
• La simplicité d’utilisation : la technologie « MRT » (Morphology Recognition Technology) identifie automatiquement les paramètres nécessaires pour les acquisitions.
• Le logiciel de planification « iRys » fourni est simple d’utilisation et assez complet.

Publicités

Clinique

Prévention et traitement des nécroses par bisphosphonatesPrévention et traitement des nécroses par bisphosphonates
23 Jan 2020 11:38

clinique

Protocole de prévention en utilisant un biostimulateur de régénération alvéolaire.

Comment rater une anesthésieComment rater une anesthésie
23 Jan 2020 11:20

fiche clinique

Présentation des principaux écueils… pour obtenir à chaque fois le succès.

Cabinet

Protégez-vous des volsProtégez-vous des vols
12 Fév 2020 10:47

organisation

Vous souhaitez éviter tout larcin à votre cabinet ? Prenez des mesures pour sécuriser vos locaux, et adoptez quelques bon réflexes au quotidien.

5 critères pour un premier rendez-vous réussi5 critères pour un premier rendez-vous réussi
12 Fév 2020 10:36

communication

Soigner la première consultation est essentiel pour jeter les bases d'une relation prometteuse avec le "néo-patient". Voici quelques conseils pour faire bonne impression et marquer des points.

Orthodontie

« Je me suis offert un cabinet à mon image »« Je me suis offert un cabinet à mon image »
12 Fév 2020 10:13

cabinet du mois

Dr. Olivia Louin

Le Dr.Olivia Louin a déménagé dans un cabinet flambant neuf à Chatou (Yvelines) en juillet 2019. Elle évolue désormais dans une structure à l'image de l'exercice moderne des orthodontistes.

"Mieux prendre en charge le saos
25 Sep 2019 16:47

interview

Dr. Christine Boehm-Hurez

Alors qu’une grande journée multidisciplinaire sur « L’enfant, l’adolescent et le sommeil » se prépare, le Dr Boehm-Hurez nous rappelle les objectifs de la SFMDS.