Composite d’obturation en masse : les restaurations postérieures facilitées

Composite d’obturation mono-couche à activation ultrasonique, SonicFill permet de combler des cavités jusqu’à une profondeur de 5 mm en un seul temps.

Le système SonicFill permet de réaliser des restaurations postérieures avec une procédure facile en un temps pour une obturation en masse fiable. Ce composite se caractérise par l’ajustement d’un matériau fluide pendant l’application, une grande profondeur de polymérisation et un faible taux de rétraction et stress de polymérisation. Il offre aussi une résistance et une esthétique nécessaires à un matériau de restaurations postérieures.

Avec le composite d’obturation en masse à activation ultrasonique Sonic- Fill, on laisse derrière soi la technique de stratification par couches successives pour réaliser des obturations mono-couches. Il est ainsi possible d’obturer des cavités jusqu’à une profondeur de 5 mm en un seul temps et avec un matériau unique, sans fond de cavité ni sous-couche. Le composite s’adapte parfaitement aux parois de la cavité et présente des propriétés de manipulation idéales, une grande profondeur de polymérisation et une intégrité marginale durable. Il s’appuie sur la correspondance des indices de réfraction pour permettre une profondeur de polymérisation tout en conservant une opacité suffisante afin de donner un bon résultat esthétique. SonicFill intègre un système de charge à base de zircone à l’échelle du nanomètre pour une solidité, un polissage et une résistance à l’usure très satisfaisants. Cela lui confère également d’autres propriétés mécaniques importantes pour garantir des restaurations esthétiques et pérennes.

UNE MISE EN FORME FACILITÉE

Le composite est formé d’une résine brevetée hautement chargée à laquelle sont associés des agents modificateurs spécifiques qui réagissent à l’énergie sonique. Dès que celle-ci est appliquée via la pièce à main, le modificateur fait chuter la viscosité (jusqu’à 84 %), augmentant ainsi la fluidité du composite pour une application rapide et une excellente adaptation aux parois de la cavité. À l’arrêt de l’énergie sonique, le composite redevient plus épais et ne coule plus, ce qui en facilite la mise en forme. La contraction volumétrique est inférieure à celle observée avec les composites conventionnels ou pour une obturation en masse, ce qui favorise l’intégrité marginale et réduit la sensibilité postopératoire. Le SonicFill 2, dernière version du composite, sort à la rentrée, avec des charges plus petites. Il a été conçu pour être moins sensible à l’éclairage ambiant, assurant 35 % de temps de travail en plus par rapport à la première version de SonicFill. Ces caractéristiques sont les mêmes mais les performances en matière de polissabilité et de rendu esthétique ont encore été améliorées.

Témoignage du Dr Anne-Marie Léonard (67)

Pratique et fiable

J’utilise le SonicFill depuis sa sortie et j’en suis très satisfaite. Je le trouve à la fois pratique et fiable. Au nombre de ses avantages figure la mise en oeuvre qui est simple et rapide. Si cela était possible, j’ajouterais toutefois une compule d’un contenu plus important.

Témoignage du Dr Laurent Dussarps (33)

Compactable et facile à sculpter

J’utilise le SonicFill depuis environ 3 ans et le SonicFill 2 depuis quelques semaines. Je cherchais un matériau avec une contraction de prise minimale et une résistance à l’abrasion importante. Nombre de fabricants proposaient alors des composites « de remplissage » assez fluides qu’il fallait ensuite recouvrir par un composite postérieur. Le SonicFill nécessite une pièce à main ultrasonique qui vibre le composite pour le rendre fluide lors de l’application. Il reprend ensuite son aspect visqueux, ce qui le rend compactable et facile à sculpter. Rapide à utiliser, il s’applique parfaitement aux parois sans laisser de hiatus. Il est opaque pour masquer la dentine réactionnelle souvent présente sur les dents postérieures. Il est très dur après polymérisation ce qui le rend agréable à travailler. Le SonicFill 2 est beaucoup moins collant aux instruments que le SonicFill. Il semble plus fluide lors de l’application et plus facile à polir.

Témoignage du Dr Isabelle Durand (31)

Il offre un réel confort dans la pratique

J’utilise ce produit depuis quelques mois car j’étais intéressée par son concept : faciliter les obturations de dents postérieures qui sont assez compliquées. Son principe de vibration par ultrasons du matériau m’a plu également. Je trouve ce composite très pratique et confortable dans sa manipulation. La mise en place du matériau est facilitée et il permet une bonne visibilité en bouche. Il offre un réel confort dans la pratique. On peut enchaîner plusieurs obturations postérieures plus sereinement. Les teintes et le rendu esthétique sont de très bonne qualité, bien que sur certaines teintes le résultat ait été parfois un peu décevant. Si cela est possible, il faudrait augmenter la quantité de matériau par compule qui est un peu faible.

Témoignage du Dr Guillaume Benque (94)

J’apprécie sa facilité de mise en oeuvre et sa thixotropie

J’utilise ce produit dans la perspective d’une alternative à la reconstitution de masses dentines avant une restauration adhésive traditionnelle, directe ou indirecte. J’apprécie sa facilité de mise en oeuvre et sa thixotropie au cours de la mise en place. Je n’ai pas d’éléments d’évaluation du taux de conversion lors de polymérisation en couches épaisses, ni des coefficients de contraction de prise. Quid de cette contraction de prise dans un usage « en masse » (une seule application) ? Si les bons résultats annoncés sont confirmés, cela permettrait une plus large utilisation des techniques adhésives tout en assurant des résultats satisfaisants et constants. On pourrait toutefois ajouter un instrument permettant une mise en compression de la masse avant polymérisation, afin d’optimiser l’effet thixotrope du matériau.

Témoignage du Dr Philippe Sergni (59)

Une obturation dense et homogène

J’utilise le SonicFill depuis de nombreux mois sur les prémolaires, inférieures surtout, et les molaires, dans les reconstitutions importantes où l’esthétique n’est pas prédominante. Le SonicFill 2 qui a une consistance moins caoutchouteuse est légèrement plus opaque, ce qui est un avantage du point de vus cosmétique. Il me semble mieux fluer. Je le réserve au secteur prémolo-molaire, car il n’est pas assez esthétique pour les antérieures, mais il ne faut pas rêver : s’il polymérise en 20 secondes sur 4 mm, c’est au prix de compromis sur la charge. Le matériau idéal n’existe pas, de toute façon. Il est quoiqu’il en soit très correct pour les obturations postérieures. Le pousseur met bien en place le produit, et le vibreur manuel Compothixo compacte bien au final pour avoir une obturation dense et homogène.

où se le procurer ?

KERR
@ : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Contact sur www.SonicFill.fr

Publicités

Clinique

Les contentions colléesLes contentions collées
16 Oct 2019 15:21

orthodontie

Le fil de contention est un allié exceptionnel et une très bonne solution alternative à la plaque de contention, ou à la gouttière préformée.

Poser ses premiers implantsPoser ses premiers implants
16 Oct 2019 15:14

l'avis des utilisateurs

L'Afopi propose une formation en implantologie axée sur le compagnonnage.

Cabinet

Optimisez les relations avec vos fournisseursOptimisez les relations avec vos fournisseurs
16 Oct 2019 09:56

organisation

Plus que tout autre professionnel de santé libéral, le chirurgien-dentiste a besoin d’une multitude de produits consommables. Pour faire tourner sa petite entreprise, il doit sélectionner ses fournisseurs puis entretenir des relations de confiance.

Le contrat de travail au sein du cabinet dentaireLe contrat de travail au sein du cabinet dentaire
11 Oct 2019 12:19

droit

Le contrat de travail est le socle de la relation employeur-employé : un soin tout particulier doit être apporté à sa rédaction et à sa conclusion.

Orthodontie

"Mieux prendre en charge le saos
25 Sep 2019 16:47

interview

Dr. Christine Boehm-Hurez

Alors qu’une grande journée multidisciplinaire sur « L’enfant, l’adolescent et le sommeil » se prépare, le Dr Boehm-Hurez nous rappelle les objectifs de la SFMDS.

Une patricienne plurielleUne patricienne plurielle
25 Sep 2019 16:30

cabinet du mois

Dr. Cazenave

"Il n'y a rien de pire que de se forcer pour parvenir à un objectif. Il faut être tenace mais sans s'abstenir. Je ne crois pas au hasard : on sème insconsciemment des petits cailloux sur nos chemins, ils nous guident. »