iRace : une lime aux arêtes vives pour une coupe efficace

Contact sur acteongroup.com

Ce système de traitement endodontique en rotation continue s’appuie sur un design de lime qui permet un meilleur contrôle de la progression de l’instrument.

La société FKG a ouvert avec le système Race une nouvelle voie en développant un design de lime novateur tirant avantage des caractéristiques du NiTi et palliant les limites imposées par la rotation continue. Réponse simple et avancée pour les traitements endodontiques, ce système est composé d’une instrumentation complète pour la préparation et le retraitement aux caractéristiques exclusives. Des arêtes de coupe alternées : c’est le design breveté de la lime qui élimine l’effet de vissage et annule les risques de blocage, permettant un meilleur contrôle de la progression de l’instrument.

SECTION TRIANGULAIRE DE LA LIME

La section triangulaire aux arêtes vives de la lime coupe mieux et plus rapidement, sans pression. L’âme résiduelle moindre garantit une plus grande flexibilité pour mieux respecter les courbes. Elle offre plus d’espace pour les débris et améliore leur évacuation en évitant les bourrages. Un centrage parfait de l’instrument dans le canal est octroyé. Il glisse sur les aspérités et évite les canaux latéraux, ce qui entraîne moins de risques de perforation ou de transport. Le polissage électro-chimique augmente la résistance à la fatigue et à la corrosion. Le traitement élimine les imperfections de surface, atténuant fortement les points faibles (micro-craquelures). La surface, lisse comme un miroir, facilite le nettoyage et la désinfection, assurant une stérilisation adéquate.

L’utilisation optimale des instruments Race se fait à une vitesse de 600-1 000 tr / min et un couple de 0.5 à 1.5 Ncm, selon les instruments. Elle s’effectue par amples mouvements de va-et-vient sans forcer. D’une main légère on laisse travailler l’instrument 3 à 4 secondes d’affilées avant de sortir, nettoyer la lame et irriguer le canal. On peut utiliser les instruments Race sur le moteurs de l’unit, afin d’atteindre la vitesse minimum recommandée de 600 tr/min. Pour les moteurs à air à 20 000 tr/min, il faut utiliser un CA réducteur 32:1 Pour les moteurs électriques à 40 000 tr/min, il est requis un CA réducteur 64:1, 70:1. Pour les moteurs d’endodontie à fil ou sans fil comme le Rooter, il faut régler la vitesse à 600-1 000 tr/min et le couple de 0.5 à 1.5 Ncm.

MAÎTRISER LA FATIGUE DU NITI

Pour maîtriser la fatigue du NiTi et le nombre d’utilisations, il est nécessaire de suivre les instructions d’enlèvement de pétales des SafetyMemoDisc (SMD). Un pétale correspond à des cas simples, soit des canaux droits, légèrement courbes ou larges. Deux pétales correspondent à des cas moyens, soit des canaux plus courbés, étroits. Quatre pétales concernent des cas complexes, soit des canaux à courbure très prononcée, en « s », très étroits ou calcifiés. Lorsqu’il ne reste plus de pétales, il faut mettre l’instrument au rebut.

Bien que les instruments Race soient stérilisables et réutilisables plusieurs fois, il est recommandé de les utiliser selon le principe du « patient unique » pour se prémunir des risques de contaminations croisées.

Témoignage du Dr Guillaume TANGUY (49 )

Des instruments fins pratiquement incassables

Par le passé j’employais une autre marque à forte conicité mais je rencontrais des soucis de fracture instrumentale et parfois des difficultés pour aller à l’apex. Ce système très polyvalent que j’utilise depuis fin 2012 permet d’obturer au diamètre apical et à la conicité souhaités. Il présente des instruments fins pratiquement incassables qui permettent de faire un cathéterisme sur mesure. Le système est parfait comme il est, mais peut-être pourrait-on le faire évoluer vers un nombre d’instruments moindre... Ce serait donc un autre système ! Il est très polyvalent car il existe un grand nombre d’instruments : c’est un inconvénient mais aussi un grand avantage face à la diversité des anatomies canalaires. La plupart du temps nous obturons à 4 %, ce qui est controversé. Il faudrait penser à un système identique avec une séquence optimisée pour obturer à 6 %.

Témoignage du Dr Cécile Blase (71)

Une bonne mise en forme sans fracture instrumentale

J’obtiens de bons résultats avec ce système efficace et facile d’utilisation. Il est souple et permet d’adapter la séquence d’instruments à chaque cas, en fonction du type de canal. Si la racine est très courbe et le canal étroit, on a toute une panoplie d’instruments à notre disposition qui permettent de faire la séquence en toute sécurité pour avoir une bonne mise en forme sans fracture instrumentale. Un autre avantage est qu’il ne faut pas acheter un moteur spécifique. Ce système fonctionne très bien avec le contre-angle réducteur de mon Unit. J’ai l’habitude de travailler avec ces instruments que j’ai bien en main, je ne voudrais donc pas en changer car du fait de la dimension manuelle indéniable de notre métier, ce serait prendre un risque.

Témoignage du Dr Adrien Le Verge (22)

Son profil d’hélice lui permet d’avoir une vitesse élevée

J’utilise ce produit que m’a présenté un fournisseur indépendant depuis 2011. Comme tout nouveau produit, je me suis mis à la recherche d’information dans la littérature scientifique et je l’ai testé sur dents extraites. J’ai été séduit par le système iRace pour son pas d’hélice original de l’instrument qui évite le vissage, son efficacité de coupe avec sa section triangulaire et sa vitesse de rotation à 600 tours/ min. Son profil d’hélice qui lui permet d’avoir une vitesse élevée est la grande innovation qui m’a séduit. Le protocole opératoire est relativement simple avec dans 80 % des cas le passage de trois instruments, associés à deux autres dans les cas plus complexes. C’était aussi l’époque de la sortie des systèmes utilisant un instrument unique dont l’argument de vente est la rapidité, et je souhaitais franchir ce cap d’innovation où on passe moins de temps à instrumenter mais plus à irriguer. Cependant en regardant les protocoles de ces systèmes, je me suis aperçu que les instruments uniques ne sont pas à passage unique, mais s’utilisent en plusieurs vagues avec nettoyage des spires. J’ai pu constater que le système iRace permet lui aussi un gain de temps comparable à ces nouveaux systèmes à instruments uniques notamment grâce à son action de coupe malgré la présence de trois instruments pour la séquence de base. De plus, mon moteur endodontique me permettait d’utiliser le système iRace sans avoir à investir dans un nouveau moteur. FKG propose des instruments avec des conicités de 2 %, 4 % et 6 % pour le système iRace avec différents diamètres à la pointe permettant de préparer les canaux en fonction des configurations, ce qui correspond à mon activité orientée endodontie. Ce fabricant a été aussi le premier à me présenter une lime de cathétérisme mécanisée avec son ScoutRace. J’ai essayé toutes celles qui sont sorties depuis dans d’autres marques, sans jamais être convaincu et sécurisé. J’utilise le pas d’hélice spécifique : son action de coupe et sa vitesse sont élevées, son passage est très rapide dans le canal (2 à 3 secondes) et les risques de vissage sont limités. Le choix s’est étoffé avec des instruments de diamètre 10 et des conicités de 4 % et 6 % qui complètent la gamme de cathétérisme. La courbe d’apprentissage est très rapide. Ce qui inquiète souvent au début de son utilisation, c’est sa vitesse car les autres systèmes ont une rotation plus faible (de 400 à 500 tours/min). Je n’ai jamais eu la sensation d’aspiration de l’instrument dans le canal et son passage à la LT en quelques secondes est très agréable. Je l’utilise quotidiennement et lorsque je passe à un autre système, j’ai toujours une sensation désagréable de manque de vitesse et l’impression de passer plus de temps dans le canal, ce qui me fait plus redouter la fatigue cyclique. Si je pouvais apporter des changements à ce produit, ce serait son prix (sourire) et que le système soit présenté sous blister stérile, comme c’est le cas pour le BT-Race, afin d’éviter la corrosion due à la stérilisation et simplifier la gestion d’instruments, même si d’après le fabricant, la technique d’électropolissage permet au système d’être plus résistant. Je crois plus en l’instrument à usage unique qu’en l’instrument unique. L’usage unique des instruments permet de réduire le risque de fracture cyclique et surtout de garder une bonne efficacité de coupe.

Témoignage du Dr Antoine Ferron (35)

Des résultats reproductibles et de qualité

Je trouve que le système de rotation continue avec une progression globalement constante des limes en termes de diamètre et de conicité assure une certaine sécurité dans le traitement endodontique, ainsi que des résultats reproductibles et de qualité. Les limes de ce système que j’utilise depuis deux ans sont fiables (fractures rares). Les limes 10, 15 et 20 centièmes de mm en 2 % permettent un cathétérisme initial rapide et sûr, et évite l’utilisation de plusieurs limes manuelles dans l’exploration de l’anatomie canalaire. La détection de la longueur de travail peut d’ailleurs se faire à l’aide de ces limes sans risque de léser la zone apicale (diamètre réduit). La lime bleue blanche permet une transition sans contrainte entre la phase d’exploration initiale et la préparation jusqu’au diamètre de 30/100 mm 4 %. Le praticien peut choisir le diamètre et la conicité de finition (4 ou 6 %, 25 ou 30/100 mm). Il n’y a pas de sensation de vissage, la préparation canalaire se fait donc sans stress du praticien. Les papillons permettent un contrôle facile du nombre d’utilisations de chaque instrument, ce qui est pratique puisqu’il n’est pas nécessaire d’utiliser la totalité des instruments disponibles à chaque traitement, en fonction de sa difficulté. J’envisagerais cependant un changement du dispositif pour ranger les limes. Il n’est pas stérilisable, c’est pourtant un point essentiel pour faciliter le travail des assistantes et potentialiser l’hygiène.

Où se le procurer ?

ACTEON PHARMA
Tél. : 0810 811 400 (n° Azur)
@ : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicités

Clinique

L'os autogène en implantologie : toujours d'actualité?L'os autogène en implantologie : toujours d'actualité?
21 Mai 2019 09:43

implantologie

Les propriétés de régénération de l’os autogène : ostéoconduction, ostéoinduction et ostéogenèse en font un atout de choix pour la régénération de grands défauts.

Prise en charge pluridisciplinaire d’un cas d’agénésie d’incisive latéralePrise en charge pluridisciplinaire d’un cas d’agénésie d’incisive latérale
25 Avr 2019 08:54


Présentation d’un traitement alliant prise en charge orthodontique, facette et couronne sur implant.
 

Cabinet

Déménagement, mode d’emploiDéménagement, mode d’emploi
20 Mai 2019 08:27

organisation

Votre parcours professionnel vous amènera peut-être un jour à déménager votre cabinet : pour vous agrandir, vous moderniser ou changer de ville, de département, voire de région. Une fois votre nouveau local choisi, et afin d'adoucir le gros stress du jour J, rappel de quelques impondérables.

Contrôle URSSAF : mode d'emploiContrôle URSSAF : mode d'emploi
17 Mai 2019 09:42

Gestion



Généralement  source d'angoisses pour les praticiens, un contrôle URSSAF n'est pas surmontable. Il est important de mieux le comprendre afin de mieux le préparer.

Orthodontie

L'imposition de la vente du cabinetL'imposition de la vente du cabinet
07 Mai 2019 13:50

État des lieux des differents regimes d’imposition applicables en fonction de chaque situation.

Quelles déclarations souscrire ?Quelles déclarations souscrire ?
24 Avr 2019 13:17

Il s'agira principalement de la déclaration d’impôt sur le revenu mais pas seulement ! SCI, SCM, dividende… À chaque situation sa déclaration.