Profile Designer Iphysio de Lyra - Une meilleure intégration biologique

Une

De forme anatomique, il permet de sculpter un vrai profil d’émergence et favorise à la fois la régénération des papilles et la conservation de la gencive kératinisée.

Le Profile Designer universel Iphysio permet de réaliser la cicatrisation, l’empreinte et la prothèse provisoire sans démontage de pièce et sans destruction de l'attache muqueuse. Ce Profile designer de forme anatomique permet de sculpter un vrai profil d’émergence non circulaire et favorise la régénération des papilles et la conservation de la gencive kératinisée. Distribué par Lyra, développé par ETK et produit en France, il est disponible pour la plupart des implants de grandes marques.

Cicatrisation des tissus mous
Ce concept qui privilégie le confort et le respect biologique fait gagner aux praticiens un temps précieux. Il permet de réaliser sans retrait de pièce la cicatrisation des tissus mous selon la forme de la dent à remplacer, la prise d’empreinte (optique ou classique), et la prothèse provisoire directement sur le Profile Designer à l’aide d’un pilier clipsable dédié.

Eviter la destruction de l'attache muqueuse
Le système diminue les risques de contamination du site péri-implantaire par une réduction des manipulations de l’espace biologique. En plus de cette fonction trois en un, le Profile Designer Iphysio a aussi un autre avantage majeur. Il est anatomique grâce à ses quatre formes qui permettent de sculpter un vrai profil d’émergence naturel. Il est donc désormais possible de se rapprocher au mieux de l’anatomie de la dent à remplacer.

Sa forme spécifique octroie une meilleure compression et une préparation optimale des papilles gingivales en les guidant dans les espaces interdentaires. Son profil d’émergence concave/convexe favorise la préservation de la gencive, une meilleure stabilité gingivale et ostéo-intégration. 

Le témoignage du docteur Franck Zerah
IL DIMINUE LE RISQUE DE CONTAMINATION BACTÉRIENNE AUTOUR DE L’IMPLANT
L’important lorsque vous placez un implant n’est pas seulement sa position dans l’os et éventuellement dans le futur couloir prothétique de la couronne supra- implantaire, mais une parfaite stabilité de l’espace biologique péri-implantaire. Cette stabilité est obtenue lorsque la gencive est forte, épaisse si possible et surtout stable. On peut dire que la caractéristique principale de ce système est qu’il « formate » la gencive et lui donne une forme, en fonction de son choix (forme A, B, C, ou D) parfaitement adaptée à la future couronne supra-implantaire, tout en conférant à la gencive un aspect et une qualité remarquables.

Nous savons aujourd’hui que le vissage et le dévissage intempestifs des pièces supra-implantaires entraînent souvent une déstabilisation de l’espace biologique péri- implantaire en introduisant ou réintroduisant des bactéries au niveau de cet espace. L’intérêt principal de l’Iphysio est qu’une fois mis en place sur l’implant il ne se dévisse plus, jusqu’à la pose de la couronne définitive, diminuant fortement le risque de contamination bactérienne autour de l’implant.

Les avantages sont énormes : une « préparation » de la gencive, avec mise en forme de celle-ci, la facilité et la rapidité lors de la prise d’empreinte (surtout si l’on est équipé d’un scanner intra-oral). Un autre avantage est l’absence totale de douleur lors du retrait de la pièce et de la pose de la couronne (le profil d’émergence de celle-ci répliquant parfaitement celui de l’Iphysio). Il permet un positionnement et une adaptation parfaits de la couronne, le plus souvent sans retouche.

Je pense que la réalisation d’un modèle angulé apporterait énormément. En plaçant celui-ci dans les secteurs antérieurs, on pourrait réaliser des mises en charge immédiates, en recouvrant sa partie vestibulaire avec de la résine. De plus, un format plus réduit en diamètre que la forme A me semblerait parfaitement adapté aux incisives inférieures.

Le témoignage du docteur Julien Boucher
UNE FIABILITÉ ACCRUE POUR L’ADAPTATION DE LA PROTHÈSE
J’ai commencé à utiliser ce système au mois de décembre 2017 et depuis je l’emploie de façon quasi systématique. Le plus appréciable est le confort pour le patient et le praticien ainsi que la rapidité d’exécution lors du rendez-vous de prise d’empreinte.

L’intérêt clinique majeur est de ne toucher à l’attache épithélio-implantaire qu’une seule fois, et ce lors du rendez-vous de pose de la prothèse implanto-portée. En effet, il s’agit du seul moment où il est nécessaire de dévisser le Profile Designer Iphysio avant de placer la prothèse. Un autre intérêt est la sûreté du positionnement du transfert d’implant puisqu’il s’agit du Profile Designer Iphysio mis en place lors de la chirurgie implantaire.

Les avantages de ce concept dans ma pratique sont multiples. Tout d’abord, il me permet un gain de temps substantiel lors du rendez-vous de prise d’empreinte et celui de pose. De plus, il offre une fiabilité accrue pour l’adaptation de la prothèse implanto-portée grâce au couplage entre l’utilisation de l’empreinte optique et de la vis de cicatrisation. Selon moi, l’une des améliorations que l’on pourrait apporter serait une émergence du col implantaire plus étroite (pour celui de hauteur 1) afin de pouvoir le placer sans avoir à retoucher le profil du balcon osseux péri-implantaire.

Le témoignage du docteur Jean-Marc Legros
L’ASSURANCE D’UNE BONNE INTÉGRATION BIOLOGIQUE
J’utilise ce nouveau concept de vis de cicatrisation depuis 2016 au moment où le cabinet a débuté sa mutation numérique. J’apprécie sa simplicité : le principe est de réaliser la prothèse sans aucun démontage, hormis le jour de la pose. C’est un avantage pour la qualité des prothèses : l’enregistrement et la réalisation prothétique étant beaucoup moins praticien et technicien-dépendant. L’adaptation des différentes pièces entre elles et aux structures dentaires et tissulaires est remarquable.

Les techniques traditionnelles (pâte/transfert, ou scanbody numérique) nécessitent six dévissages-vissages. Ce concept ne demande qu’un seul dévissage-vissage. Cette diminution d’agression des tissus garantit une stabilité des tissus péri-implantaires et d’autre part la diminution du risque de contamination, puisque moins de manipulation de pièces concourt également à cette stabilité.

Les avantages dans ma pratique sont nombreux. Pour le praticien prothésiste, les patients sont agréablement surpris par l’absence de manipulation et de pâte à empreinte. Les prothèses sont réalisées avec une parfaite homothétie par rapport aux tissus péri-implantaires, donc sans douleur lors de l’insertion de la prothèse. L’image du cabinet est améliorée grâce à l’ambiance « digitale » qui y règne. Enfin, la maîtrise des coûts puisqu’une seule pièce est nécessaire.

Pour le praticien poseur, c’est l’assurance d’une bonne intégration biologique permettant de diminuer la prévalence des péri-implantites. La facilité d’insertion et l’excellente adaptation des prothèses fidélisent grandement les confrères correspondants. Cependant, pour le chirurgien, un col plus long pourrait éviter des interférences avec un relief osseux marqué lors de la pose de l’Iphysio. Enfin, le développement de ce concept auprès des laboratoires de prothèses permet d’obtenir l’excellence (céramique stratifiée).

Pour lire l'intégralité de cet article Dentoscope n°205, abonnez-vous gratuitement ici ou connectez-vous à votre espace

Publicités

Clinique

Seniors : Quand la dentition entrave la nutrition Seniors : Quand la dentition entrave la nutrition
17 Juil 2019 13:15

Éclairage

Les pathologies bucco-dentaires peuvent constituer un facteur de risque de dénutrition chez les personnes âgées. Pour autant, la mise en place de prothèses amovibles ne doit être envisagée que si elle est adaptée à la condition physique globale des patients. Un bilan et un suivi régulier de l’hygiène bucco-dentaire s’avèrent eux particulièrement cruciaux alors qu'ils sont encore trop rarement réalisés.

Découvrez la revue leader de la presse professionnelle dentaire orientée orthodontieDécouvrez la revue leader de la presse professionnelle dentaire orientée orthodontie
26 Jui 2019 10:05

Découvrez la revue leader de la presse professionnelle dentaire orientée orthodontie

Découvrez Orthophile, la revue destinée à vous accompagner afin de « mieux manager votre cabinet ».

Cabinet

Décoder et maîtriser les non-ditsDécoder et maîtriser les non-dits
07 Aoû 2019 15:40

communication

Comment lire entre les lignes ? Ou plus exactement entre les mots. Solutions cabinet dentaire fait le point sur les techniques pour décoder la personne qui vous fait face.

Céder son cabinet ? Achter une patientèle ? Oui, mais à quel prix?Céder son cabinet ? Achter une patientèle ? Oui, mais à quel prix?
24 Juil 2019 10:28

gestion

Des questions que de nombreux praticiens sont amenés à se poser un jour ou l’autre.

Orthodontie

SFODF et EOS 2019 : un jumelage exceptionnel SFODF et EOS 2019 : un jumelage exceptionnel
05 Jui 2019 09:42

Événement

Dr Jean-Baptiste Kerbrat & Pr Olivier Sorel

Cette année, la 91e réunion scientifique de la Société française d’orthopédie dento-faciale (SFODF) et la 95e réunion de l’European Orthodontics society, se déroulent exceptionnellement dans un même lieu – à Nice Acropolis - et dans la continuité l’une de l’autre – sur une période courant du 17 au 22 juin. Rencontre avec le Dr Jean-Baptiste Kerbrat et le Pr Olivier Sorel, présidents respectifs de ces éditions.

 [ ... ]

Comment entreprendre sans peur? Comment entreprendre sans peur?
05 Jui 2019 09:16

cabinet du mois

Dr. Anais Cavaré

Le Dr. Anaïs Cavaré exerce à Longon en Gironde. Elle est sortie dipômée de son internat à 26 ans et n’a pas tardé à s’installer avec son compagnon, le Dr. Paul Cappaï, également orthodontiste. Rencontre avec une praticienne entreprenante.