DECOUVREZ LES COMMENTAIRES DES ASSISTANTES sur le sondage "Assistant(e) dentaire, quelle réalité pour quelle évolution ?"

Nous remercions chaleureusement les assistantes pour le vif intérêt qu'elles ont porté à ce questionnaire. Ci-dessous, vous trouvez l'ensemble des commentaires recueillis. Bonne lecture.

Merci pour votre article si bien fait!
Je suis en fin de parcours mais ce que j'ai apprécié dans ce métier c'est la diversité des tâches et la reconnaissance des praticiens
Il est dommage que le fait que cela se passe mal au sein d'un cabinet ne soit jamais abordé, en particulier au niveau de l'ambiance de travail.
Très bon numéro
Le salaire de l'assistante et son statut doivent être revalorisés ; surtout le métier doit être reconnu à part entière et pas considéré comme des femmes de ménage améliorées.
J'ai travaillé pendant 25 ans seule avec 2 praticiens !! Il y a un an j'ai dit STOP : depuis j'ai une jeune collègue qui travaille avec un praticien et moi je travaille avec l'autre dentiste : que du bonheur !
En formation il nous faudrait des cours d'arabe, de petit moussa et surtout de karaté, les agressions verbales violentes et quelquefois physiques sont devenues monnaie courante avec la même population : clodos, Arabes, Africains et CMU.
Ma priorité est le travail au fauteuil que je quitte à chaque fois que nécessaire.
J'aime ce métier même s'il est dur !
Merci de nous créer un magazine spécial assistante qui sera tous les mois. Avec les salaires et toutes les nouvelles techniques et les formation adéquates comme gestion CPAM et devis.
J'aime mon métier mais plus on en donne plus on nous en demande. C'est très difficile d'être appliquée et partout à la fois sans oublier que notre salaire de base est loin d'être motivant. Mais au regard du dentiste satisfaisant. Merci.
Tout cela pour un salaire de misère (merci à l'ancienneté d'arrondir un peu nos fins de mois).
Praticien qui délègue tout ou presque jusqu'à la comptabilité. Peu d'assistance au fauteuil. Manque de formations complémentaires ou de modules (gestion du stress). Métier peu évolutif et c'est dommage.
Une évolution de la formation est plus que nécessaire, tout ce que j'ai pu apprendre il y a 4 ans à la CNQAOS ne m'a pas beaucoup servi au quotidien !
Arrivée à 7 h au cabinet, en journée continue jusqu'à 18h 18h30, le jeudi à Bordeaux, des semaines chargées à 100 à l'heure.
J'ai vraiment hâte de savoir si notre profession va enfin être reconnue, et j'aimerais savoir ce qui va changer pour nous les assistantes, mis à part une SUPERBE RECONNAISSANCE !
Je gagne 1215€ par mois nets. Je n'attends qu'une chose : être reconnue comme profession médicale ou passer hygiéniste pour enfin pouvoir vivre décemment de mon métier.
Très heureuse de ce hors-série "spécial AD". Simplement déçue d'avoir trouvé le magazine dans la poubelle du cabinet... mes remerciements pour l'attention que vous nous portez.
A l'aube de la retraite, je constate que les tâches d'une assistante deviennent de plus en plus importantes ; ses connaissances équivalent à celles d'un chirurgien-dentiste sans qu'aucune reconnaissance ne soit faite. Simple hôtesse d'accueil ou shiva aux 9 bras, le salaire est le même. Merci aux praticiens qui en sont conscients.
J'ai hâte de connaître les résultats car je trouve que notre métier reste dans l'ombre surtout face au praticien qui ne motive pas au niveau du salaire ni au niveau humain car pour lui c'est normal alors que sans assistante il est perdu !
Nous avons toutes adoré ce numéro spécial. Il est temps que la France évolue comme les pays voisins. Nous (praticiens et assistantes) allons dans ce sens.
Métier multi tâches très épanouissant. A quand un statut de personnel soignant ? Je pense le mériter vu notre présence active au fauteuil.
Je fais aussi les prises de radiographies panoramiques et les scanners
On demande beaucoup et de plus en plus de compétence sans un salaire convenable. Pourquoi ? Parce que notre formation paraît aux yeux des CD une petite formation.
Merci beaucoup pour ce numéro spécial assistantes. Un métier intéressant trop souvent dévalorisé et des salaires qui devraient être revus à la hausse. Les formations continues sont également trop rares et souvent réservées au praticien. Les assistantes sont souvent mal informées. C'est pourquoi nous avons créé une association ASAD Morbihan Sud afin de faire évoluer notre profession. Votre édito est sensationnel pour notre métier.
La profession d'assistante dentaire a beaucoup changé depuis 20 ans et les praticiens sont beaucoup trop embêtés par des actes qui ne peuvent plus être délégués aux assistantes et c'est dommage.
J'aurai aimé travailler plus au fauteuil, et la possibilité d'améliorer mes connaissances avec des formations
Merci de mettre en avant notre travail en tant qu'assistante dentaire.
Personnellement je travail en orthodontie et c'est pour moi un régal !
J'aime mon métier !
J'espère me perfectionner dès que je peux par une mention complémentaire ODF ! Merci !"
Profession super intéressante mais peu valorisante et surtout sous payée, très sous payée
Avec toutes les connaissances demandées pour ce poste , la charge de travail dans une journée et les contraintes que nous imposent les praticiens, le salaire n'est pas très équitable au vu de la grille des salaires...(moins de 11€ / l heure). Oui il faut être vraiment passionnée par son travail pour accepter le peu de considération et le manque de reconnaissance par nos praticiens !
Il devrait y avoir des stages obligatoires pour les assistantes au moins une fois par an, pour se perfectionner , connaître de nouvelles techniques , j'ai l impression de stagner dans mon travail et de ne plus évoluer ... C'est décevant !
Profession demandant beaucoup de disponibilité et d'énergie pour laquelle une formation continue devrait être obligatoire de par les responsabilités que l'AD doit avoir.
On demande à l'AD la perfection dans tout domaine nous sommes surchargées de travail et d'exigences sans aucune reconnaissance ni verbale ni salariale.
Il n'y a pas de respect de notre vie personnelle.
On nous demande aussi une endurance physique à toute épreuve......
Une évolution et une reconnaissance de notre travail serait la bienvenue....
Les praticiens se rendent compte de l'importance de notre rôle dans leurs cabinets on est devenu indispensable.
Il est dommage que beaucoup de praticiens ne reconnaissent pas les qualités de leurs assistantes
J'aimerais que mon métier évolue... il manque vraiment la formation et le métier d'hygiéniste en France.... en retard comme d habitude !
C'est un travail très intéressant qui demande beaucoup de patience face à la patientèle et au praticien surtout au praticien
Merci de vous intéresser à nous !
Les assistante sont trop peu formées , des formations complémentaires seraient très valorisantes pour le métier.
Pas de réelle évolution dans ce métier, toujours pas d'hygiéniste dentaire en France.
Envie d'une évolution et qu'une reconnaissance d'état existe. Souhaite devenir hygiéniste dentaire.
Je travaille avec un praticien qui prend sa retraite en fin d'année (plus de 13 ans d'ancienneté). Je fais et gère tout à part le travail au fauteuil (implanto). Il ne peut pas travailler sans moi car il est perdu, il ne sait pas utiliser l'ordinateur (je vous dis pas avec la nouvelle CCAM). Pour info je suis payée 2100€ bruts. Je trouve que le salaire de l'assistante est très faible par rapport à tout ce que l'on fait, et qui va devoir supporter une charge de travail plus importante au passage à la nouvelle CCAM ? les assistantes !
Bonne initiative, merci !
Pour ma part, manque de reconnaissance du praticien pour toutes les tâches effectuées - assistante d'un orthodontiste
Pas d'évolution possible pour ce poste et "trop vieille" pour aller dans un autre cabinet et changer de poste !
Cela fait 13 ans que je travaille toujours avec la même passion. Avec les années, je me suis aperçu comme tout le monde qu'il y a de moins en moins de dentistes. Et qu'on est du mal à soigner tout le monde. L'accueil des patients est de plus en plus difficile.
Merci de vous intéressez aux assistantes dentaires ! Nous avons peu de considération que je me demande s' il ne faudrait pas que je change de métier !? D' ailleurs je serai peut-être au chômage en 2015, faute de repreneurs après le départ à la retraite de mes 2 employeurs.
J'espère vraiment que notre statut sera reconnu et notre salaire revalorisé.
J'aime ma profession, elle me passionne mais j'aimerai être reconnue. C'est important
Et aussi, la gestion de la comptabilité du cabinet dentaire avant transmission au comptable. Question 8 : Je fais les autres tâches, seulement si ma présence n'est pas indispensable au fauteuil. Le travail au fauteuil étant prioritaire sur le reste. Métier intéressant et diversifié, pas toujours reconnu à sa juste valeur.
Je suis consternée de voir que notre profession n'est toujours pas reconnue et valorisée.
J'ai hâte que tout cela change. Merci au Dr AZOULAY rédacteur de Dentoscope pour ce numéro spécial assistantes, on se sent exister. Si seulement tous les praticiens étaient dans cette même philosophie.....dommage.
Je souhaiterai que notre profession soit reconnue au code de la santé publique, car on nous prend souvent pour des secrétaires , les patients nous disent souvent que l'on fait beaucoup de chose, pour un salaire souvent dérisoire.
L'inscription au code de la santé publique serait un minimum . Et peut être essayer de prendre en compte une formation en hygiéniste dentaire comme au Canada et en Suisse. J'espère devenir hygiéniste dentaire avant d'être à la retraite ....
Je suis avec une équipe avec qui on s'entend bien . C est un métier que j'aime beaucoup et j'espère qu'un jour , on donnera à celles qui le souhaitent l'autorisation de pouvoir passer le diplôme d'hygiéniste.
Je suis a d depuis 24 ans ds le même cabinet avec 2 associés et un collaborateur. A combien estimez-vous mon taux horaire ? Sachant qu'ils voient environ 20 patients chacun par jour.
Notre profession, on y rentre par erreur et on y reste par bonheur si on tombe sur le bon employeur!
Métier peu reconnu et peu rémunéré
Découvrez les résultats du sondage
Résultats du questionnaire Assistante

Publicités

Clinique

L'os autogène en implantologie : toujours d'actualité?L'os autogène en implantologie : toujours d'actualité?
21 Mai 2019 09:43

implantologie

Les propriétés de régénération de l’os autogène : ostéoconduction, ostéoinduction et ostéogenèse en font un atout de choix pour la régénération de grands défauts.

Prise en charge pluridisciplinaire d’un cas d’agénésie d’incisive latéralePrise en charge pluridisciplinaire d’un cas d’agénésie d’incisive latérale
25 Avr 2019 08:54


Présentation d’un traitement alliant prise en charge orthodontique, facette et couronne sur implant.
 

Cabinet

Déménagement, mode d’emploiDéménagement, mode d’emploi
20 Mai 2019 08:27

organisation

Votre parcours professionnel vous amènera peut-être un jour à déménager votre cabinet : pour vous agrandir, vous moderniser ou changer de ville, de département, voire de région. Une fois votre nouveau local choisi, et afin d'adoucir le gros stress du jour J, rappel de quelques impondérables.

Contrôle URSSAF : mode d'emploiContrôle URSSAF : mode d'emploi
17 Mai 2019 09:42

Gestion



Généralement  source d'angoisses pour les praticiens, un contrôle URSSAF n'est pas surmontable. Il est important de mieux le comprendre afin de mieux le préparer.

Orthodontie

L'imposition de la vente du cabinetL'imposition de la vente du cabinet
07 Mai 2019 13:50

État des lieux des differents regimes d’imposition applicables en fonction de chaque situation.

Quelles déclarations souscrire ?Quelles déclarations souscrire ?
24 Avr 2019 13:17

Il s'agira principalement de la déclaration d’impôt sur le revenu mais pas seulement ! SCI, SCM, dividende… À chaque situation sa déclaration.