Comment bien préparer son association ?

L’association dure longtemps… parfois plus longtemps qu’un mariage ! Aussi est-il important de bien la préparer. Marche à suivre pour éviter les erreurs qui peuvent pénaliser sûrement.

Une association peut prendre différentes formes, et il est donc important au préalable de définir le cadre que vous souhaitez lui donner afin d’adapter au mieux la structure juridique à vos besoins. Cela suppose au préalable de prendre le temps de se projeter de faire un peu d’introspection et de se poser les questions suivantes :

Quelle est la finalité de l’association ?

L’on s’associe pour différentes raisons : pour se mettre le pied à l’étrier, pour ne pas se retrouver seul, par peur de se lancer, parce que l’on s’était réciproquement promis de se lancer ensemble lorsqu’on a décroché notre place en dentaire… Pour résumer, assez schématiquement, l’association peut répondre aux trois finalités suivantes :

L’association transmission
Il s’agira là de vous associer avec un praticien proche de la retraite et souhaitant céder à plus au moins court terme son cabinet. L’association passera dans ce cas essentiellement par une Selarl.

L’association de praticiens multidisciplinaires
L’idée ici est de regrouper, au sein d’une même structure, différentes spécialités. L’association s’effectuera alors soit via une Selarl, soit via une SCM.

L’association « feeling »
Vous n’avez pas envie d’être seul et souhaitez-vous regrouper à plusieurs praticiens pour gérer un cabinet. Là encore, l’association s’effectuera soit via une Selarl soit via une SCM.