Unit arrière d'A-dec - Solution de distribution arrière

avis d'utilisateurs

Ce système ergonomique facilite la préhension et permet de réduire certaines classes de mouvements.

Les équipements dentaires possèdent globalement tous les mêmes capacités. Ils peuvent allonger un patient sur un fauteuil, monter l'assise, incliner le dossier, et mettre en action des instruments. Tous ne sont cependant pas forcément adaptés aux praticiens et à leurs méthodes de travail.

Une caractéristique importante est la capacité d’un fauteuil à amener la cavité buccale du patient à la (bonne) posture du praticien et non l’inverse. Il s’agit en effet de prémunir le chirurgien-dentiste contre les troubles musculo-squelettiques. Pour permettre par exemple de travailler à 9 h en vision directe, tout en ménageant son dos, la solution est la distribution arrière, avec les instruments installés derrière le patient.

A-dec propose une solution qui permet au praticien de disposer d’un matériel complet, installé derrière le patient,
intégrant le porte-instruments, un large plateau, l’aspiration chirurgicale, et le clavier de contrôle de l’ensemble de l’installation. Ce système ergonomique permet au praticien et à la personne qui l’assiste de créer une zone « cock- pit » autour de la cavité buccale du patient afin de faciliter la préhension et de réduire certaines classes de mouvements. Cette solution convient à un exercice à 2 ou 4 mains.

LE DISPOSITIF FACILITE
LA TRANSMISSION DES INSTRUMENTS

Le praticien dispose, dans son champ de vision efficient (de 30° : reconnaissance des mots, des formes et des couleurs) de la bouche du patient, de son unit avec ses instruments, de son plateau et enfin de son bras support d'aspiration. De plus, le dispositif, positionné entre le praticien et son assistant(e); facilite la transmission des instruments et matériaux et permet ainsi d'accroître la productivité du cabinet. Les mouvements reconus générateurs de troubles muscuculo-squelettiques sont considérablement réduits : rotations du buste, sollicitations fréquentes du cou, des épaules, et fatigue visuelle.

Pour lire l'intégralité de cet article Dentoscope n°207, abonnez-vous gratuitement ici ou connectez-vous à votre espace